Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - D'ici 2015, un malade du sida sur deux aura plus de 50 ans

Compte tenu du vieillissement de la population, de l’amélioration des traitements pour lutter contre le VIH/sida et du manque d’information en matière de prévention chez les seniors, on assiste depuis quelques années à une augmentation des malades de plus de 50 ans, ont récemment indiqué des experts de la question lors d’une conférence sur la maladie auprès des sénateurs américains.


Selon ces dix spécialistes, l’augmentation et la généralisation de l’utilisation des antirétroviraux chez les patients américains a fortement augmenté l’espérance de vie de ces individus atteints par la maladie et entraîne donc un vieillissement de cette population.

Actuellement aux Etats-Unis, presque un tiers (28%) des malades du sida a plus de 50 ans indiquent ces experts, et dans dix ans, en 2015, cette proportion devrait atteindre le chiffre d’un individu sur deux. Des données officielles fournies par le Centre de Contrôle et de Prévention des Maladies, en provenance d’une trentaine d’Etats, montrent que le nombre de personnes de plus de 50 ans atteintes par le virus ou ayant développé la maladie est passé de 40.000 en 2000 à plus de 67.000 en 2003. Et de préciser que les afro-américains sont dix à quinze fois plus susceptibles d’être infectés que les anglo-américains.

Cette tendance devient inquiétante, car ce segment croissant de la population pourrait devenir un nouveau réservoir de propagation de la maladie. « L’une des choses les plus difficiles avec les personnes âgées, c’est de leur faire comprendre qu’ils sont aussi des sujets à risque » indique l’un de ces experts.

En effet les sujets âgés ne voient pas le danger qu’il peut y avoir à ne pas porter de préservatif. De plus, passé la ménopause, les femmes ne risquent plus de tomber enceinte. Enfin, l’utilisation des médicaments contre la dysfonction érectile favorisent les relations sexuelles chez les personnes âgées, voire entraîne des changements de partenaires et risque donc, d’augmenter la transmission du virus chez les aînés.

Par ailleurs, ce groupe d’experts mentionne que les médecins, ne parvenant pas à s’imaginer que leurs patients âgés aient encore des relations sexuelles, ne favorisent pas la prévention en n’évoquant pas avec eux, le port et l’utilisation du préservatif.

Selon la responsable d’un centre de soins de Newark (New Jersey) l’âge moyen des patients atteints par le sida est passé de 31 ans à 44 ans durant les quatre dernières années. Et d’ajouter qu’une autre menace point avec l’arrivée des baby-boomers, qui ne vont pas renoncer à leur sexualité uniquement parce qu’ils vieillissent.

Lire aussi : États-Unis – La Floride est préoccupée par le nombre important de seniors atteints du sida
Lire aussi : Jamaïque – Accélération du développement du virus HIV chez les seniors
Lire aussi : Canada – Une récente étude signale que les seniors se sentent mal informés sur le sida
Lire aussi : Portugal – Une contamination sur cinq par le virus du sida concerne les seniors de plus de 50 ans
Etats-Unis - D'ici 2015, un malade du sida sur deux aura plus de 50 ans


Publié le Vendredi 20 Mai 2005 dans la rubrique Société | Lu 6091 fois