Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – Confirmation : le vin rouge allongerait bien l’espérance de vie


David A. Sinclair, chercheur à la « Harvard Medical School », a mené une étude, parue fin août dans l’édition électronique du magazine « Nature ». Il semblerait que les polyphénols, des molécules présentes dans l’alimentation, mais surtout dans le vin rouge, aient le même effet sur l’allongement de la durée de vie qu’un régime très pauvre en calories. Les expériences effectuées en laboratoire sur des levures semblent pour le moment concluantes ; leur durée de vie se serait allongée de 60 à 80%. Le vin rouge, est en effet riche en « resvératrol », la molécule la plus puissante de la famille des polyphénols. Elle augmente l’activité de l’enzyme « Sir2 » chez les levures -SIRT1 chez l’homme-, ce qui ralentirait les effets du vieillissement. On la connaissait déjà pour sa protection contre les cancers et les maladies liées à l’âge. Les chercheurs pensent pouvoir s’attendre à des résultats identiques pour l’homme, mais pas avant plusieurs années cependant. Il leur faut encore effectuer des tests sur les animaux. En attendant, les recommandations divergent : un verre de vin rouge matin, midi et soir ou un seul verre par jour ? Pour les uns, c’est un problème de qualité du vin, le taux de « resvératrols » n’étant pas le même partout. Pour les autres, à défaut d’augmenter la durée de vie, cela pourrait permettre d’être en meilleure santé.


Publié le Jeudi 4 Septembre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 419 fois