Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis - Cesser le traitement thérapeutique suscite des interrogations dans l'Etat de New York


New York reste l'Etat dont la réglementation autorisant un médecin à cesser le traitement thérapeutique sur un patient est la plus stricte de tous les Etats-Unis. De nombreux médecins souhaitent d'ailleurs un changement et désirent ne plus prodiguer des soins dits "futiles" à des malades dont l'issue semble proche. Pour éviter de vaines souffrances, ils préconisent la prescription d'antibiotiques, à la place d'opérations qu'ils jugent inutiles. Pourtant quels sont les soins estimés "futiles" ? Ainsi rétorquent les opposants à ces médecins. Des praticiens expliquent que le réel problème repose sur le fait qu'une majorité de la population ne donne aucune directive le concernant. En effet, avec l'âge et la forte probabilité d'être atteint de troubles cognitifs, il semble difficile pour de nombreux médecins de savoir quelles sont les volontés de leurs patients les plus âgés. Dans la plupart des cas, ils se retrouvent à pratiquer des soins et à imposer un lourd traitement à des personnes dont l'espérance de vie après diagnostique apparaît comme relativement courte. Une étude de 1999 révélait que seulement 35 % des Américains ayant des troubles cognitifs assez sérieux ont pris des mesures préventives à ce sujet. En ce qui concerne l'Etat de New York, ce chiffre ne dépassait pas à l'époque, les 26 %.


Publié le Mardi 29 Juillet 2003 dans la rubrique Santé | Lu 306 fois