Sommaire
Senior Actu

États-Unis – Californie : les seniors hispaniques parlant mal l’anglais en moins bonne santé


Parmi les 3,6 millions de plus de 65 ans que compte la Californie, ce sont ceux d’origine hispanique (13% des seniors californiens) et ceux maîtrisant mal l’anglais (17% des personnes âgées de l’Etat) qui seraient en moins bonne santé, révèle un rapport mené par « UCLA Center for Health Policy Research » sur l’état de bien-être des seniors californiens. Environ 44,7% des seniors « latinos » et 46,2% de ceux parlant mal l’anglais déclarent avoir une santé médiocre ou mauvaise, contre une moyenne de 30% pour l’ensemble de la population âgée de l’Etat et de 26% pour la moyenne nationale.

Ces deux groupes courraient plus de risques d’être atteints de diabète, mais aussi de connaître des difficultés émotionnelles, et ils bénéficieraient moins des services de prévention. Enfin, leur assurance santé serait moins généreuse que les autres groupes. Ainsi, alors que 78% des blancs d’origine non-hispanique auraient une assurance santé privée complémentaire, ce pourcentage tomberait à 37% pour ceux maîtrisant mal l’anglais. Parmi ceux-ci, 45% sont des personnes âgées d’origine hispanique.

Le rapport montre l’état de santé général des seniors californiens, qui représentent 10,6% de l’ensemble de la population de l’Etat, et compare les résultats entre les différentes régions et les différents groupes ethniques. En général, toutes les minorités seraient en moins bonne santé que les personnes âgées de race blanche.


Publié le Lundi 10 Novembre 2003 dans la rubrique Social | Lu 536 fois