Sommaire
Senior Actu

États-Unis - Après le Botox : une nouvelle génération d’implants antirides


Le succès immédiat du Botox, produit antirides injectable, a démontré que de nombreuses personnes sont soucieuse de gommer leurs rides sans pour autant passer par la case "chirurgie". Ainsi, une nouvelle génération de produits tente de s’introduire sur le marché. Beaucoup restent encore en phase de test. Deux ont cependant été approuvés en mars 2003 par la « Food and Drug Administration » (FDA) aux États-Unis : le Cosmoderm et le Cosmoplast, commercialisés par la société INAMED.

Ces deux produits sont les premiers implants validés qui ne requièrent pas de tests dermatologiques préalables. Ils sont composés de collagène humain et sont principalement utilisés pour le comblement des rides du visage, mais aussi pour le rajeunissement de la bouche ou le camouflage de cicatrices d’acné, par exemple.

D’autres implants antirides injectables sont en attente de validation par la FDA. Ils visent à conquérir un marché encore plus vaste que le Botox, en proposant des produits à résorption plus lente dont l’effet serait donc plus durable, voire définitif. Ils sont également moins chers et demandent moins de temps. Enfin, ils permettraient d’éviter certains effets secondaires, tels que les maux de tête qui peuvent être provoqués par le Botox, et leur efficacité permettrait de combler des rides plus profondes.

Toutefois, ces produits ne sont pas à prendre à la légère. Si leurs effets sont permanents, les problèmes qu’ils sont susceptibles d’entraîner pourraient l’être également. Dans tous les cas, les injections doivent être assurées par des médecins professionnels.



Publié le Mercredi 8 Octobre 2003 dans la rubrique Bien-être | Lu 2871 fois