Sommaire
Senior Actu

États-Unis – Améliorer les tests pour mieux diagnostiquer Alzheimer chez les gens intelligents


Selon une étude publiée dans la revue « Neuropsychology » du mois de janvier, les standards des tests de détection de la maladie d’Alzheimer devraient être augmentés chez les personnes intelligentes. Les chercheurs auraient en effet trouvé qu’élever le niveau des tests permettait d’établir un meilleur diagnostic du déclin mental futur des personnes intelligentes que les examens habituellement pratiqués.

Des études précédentes avaient déjà montré que les personnes très intelligentes présentaient des signes cliniques d’Alzheimer beaucoup plus tardivement que l’ensemble de la population en général, mais une fois que ces signes étaient présents, le déclin des capacités mentales était beaucoup plus rapide. Cette nouvelle étude indique que leur intelligence pourrait rendre plus difficile l’appréciation de leurs processus mentaux.
Pour Dorene Rentz, directrice de l’étude, l’erreur est de dire aux gens intelligents, comme cela arrive souvent, que leurs troubles de la mémoire sont typiques d’un vieillissement normal, alors que ça n’est pas le cas.

Les chercheurs estiment que ces résultats pourraient également servir les gens moins intelligents : dans ce cas, baisser les standards des tests serait plus efficace pour déceler chez elles la maladie.


Publié le Mercredi 14 Janvier 2004 dans la rubrique Santé | Lu 506 fois