Sommaire
Senior Actu

Etats-Unis – A partir de 50 ans, les femmes seraient plus exposées à la sécheresse de l'oeil

(1105 signes)


Etats-Unis – A partir de 50 ans, les femmes seraient plus exposées à la sécheresse de l'oeil
Une équipe de chercheurs du « Brigham and Women’s Hospital » confirme dans l’« American Journal of Ophtalmology » de ce mois-ci, que les femmes contracteraient plus la kératoconjonctivite sèche passé 50 ans. Les hispaniques et les asiatiques seraient même susceptibles de développer les plus sévères symptômes. En étudiant 37 000 femmes américaines de plus de 50 ans, les scientifiques commenceraient d’ailleurs à pouvoir expliquer l’apparition du phénomène à partir d’un certain âge. Le vieillissement des glandes lacrymales, peut-être même lié au traitement hormonal de l’après ménopause, ne produirait plus en quantité ou en qualité suffisante, les sécrétions nécessaires à la protection de l’œil. La kératoconjonctivite sèche est une maladie oculaire qui se caractérise par une sécheresse désagréable de l’œil, due à une trop forte évaporation du film lacrymal ou à une production trop faible de sécrétions. Elle peut évoluer et affecter la qualité visuelle, jusqu’à avoir des répercussions sur le psychisme du patient pour qui lire, conduire de nuit ou travailler sur un ordinateur devient difficile.


Publié le Vendredi 8 Août 2003 dans la rubrique Santé | Lu 394 fois