Sommaire
Senior Actu

États-Unis – 10% des seniors de Detroit pourraient être accros au jeu


Si deux tiers des personnes âgées de Detroit ne jouent jamais, 10% pourraient développer une certaine dépendance au jeu, révèle une étude menée par l’université Wayne State sur 1 410 seniors de la ville. D’après cette enquête, une personne interrogée sur dix se rendrait au casino plusieurs fois par mois.

Selon une autre étude de l’organisation « Roper » citée par le « Detroit News» (15/10/2003), 57% des parieurs auraient plus de 50 ans. De plus, les seniors ont du temps et souvent de l’argent à dépenser, une qualité qui en fait des clients particulièrement intéressants pour les casinos. C’est pourquoi ceux-ci déploieraient de plus en plus de stratégies afin d’attirer ce type de clientèle. Ainsi les casinos de Detroit préparent régulièrement des voyages organisés et s’équipent de fauteuils roulants ou de voitures électriques pour ceux qui auraient du mal à se déplacer. Des poubelles sont même prévues pour les seringues des diabétiques.

L’étude de l’université Wayne State révèle par ailleurs que 10% des personnes interrogées déclarait ne plus pouvoir s’arrêter lorsqu’elles avaient commencé à jouer, et 10% reconnaissent également mentir lorsqu’on leur demande quelles sommes ils jouent. D’après les chercheurs de l’université, les casinos seraient un véritable danger pour les seniors ayant de faibles revenus, des problèmes de santé ou vivant seuls.

Ces résultats font partie d’une étude plus globale sur l’habitat, la santé et les besoins et habitudes de transport des habitants âgés de Detroit.



Publié le Lundi 10 Novembre 2003 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 1352 fois