Sommaire
Senior Actu

Essilor prend soin de ses « Essiboomers », ses salariés de plus de 50 ans

Consciente de l’avancée en âge d’une certaine partie de ses salariés, et parallèlement au lancement de son site Internet « essilor-recrute.com », la société Essilor, spécialisée dans la fabrication de verres de lunettes (dont les célèbres Varilux) s’engage à prêter une attention toute particulière à ses collaborateurs de plus de 50 ans.


Cette fois-ci, comme le souligne le communiqué, « l’innovation (chez Essilor) ne concerne pas les produits adaptés à la vision de chacun » mais traite d’une « vision plus globale », celle des « Ressources Humaines et du recrutement ».

Dans un monde du travail où la durée des carrières tend à s’allonger, un tiers des collaborateurs d’Essilor a eu plus de cinquante ans en 2007… Compte tenu de ce contexte démographique sans précédent, l’entreprise a compris qu’elle « se doit, aujourd’hui, de porter une attention particulière à ces ‘Essiboomers’» comme elle les surnomme.

Ainsi, le fabricant de verre s’est fixé deux objectifs les concernant : d’une part, reconnaître la place de ces salariés expérimentés dans l’entreprise et leur redonner, si nécessaire, une dynamique de carrière, en pratiquant une politique de maintien dans l’emploi orientée vers le développement de l’employabilité et la protection de la santé au travail ; et d’autre part, gérer les départs naturels en continuité des mesures existantes permettant une meilleure transmission des savoirs et un accompagnement des salariés en fin de carrière. .../...
Essilor prend soin de ses « Essiboomers », ses salariés de plus de 50 ans

Pour ce faire, « un accord d’entreprise a été signé à l’unanimité des organisations syndicales au 1er janvier 2007 pour trois ans et différentes mesures ont été progressivement mises en place » dès l’année dernière précise le communiqué.

Les voici dans le détail :
- l’entretien de troisième partie de carrière, à l’initiative du salarié, afin d’établir les possibilités d’évolution de carrière sur la base d’une réflexion personnelle en amont sur l’expérience et les compétences acquises en interne par le salarié, sans aucune conséquence professionnelle en cas d’absence de demande.
- le bilan retraite, pour tous les salariés de plus de 57 ans désirant préparer leur départ en retraite concernant leurs dernières années de carrière, la détection des savoirs à partager et la préparation des formalités de départ.
- le tutorat, qui a vocation de transmettre des savoirs et savoir-faire d’un métier que ce soit pour intégrer des nouveaux entrants ou partager une expérience unique, développer la polyvalence d’un atelier ou préparer un départ.
- le parrainage, fondé sur la connaissance capitalisée de la culture et des réseaux de l’entreprise par les Essiboomers, à l’occasion d’une nouvelle embauche ou d’une démarche de mobilité interne.
- le droit individuel à la formation, à partir de 50 ans sous forme d’un congé spécial pour exercer son droit à la formation ou après 57 ans afin de développer les compétences ou les activités que le salarié souhaite exercer une fois à la retraite.

Essilor-recrute.com

Par ailleurs, précisons que le fabricant de verres optiques vient de mettre en ligne un site Internet entièrement tourné vers le recrutement : « essilor-recrute.com », un outil qui s’annonce « résolument adapté et interactif » proposé à chaque candidat désirant connaître les valeurs de l’entreprise et orienter sa carrière vers les métiers de l’optique.

« essilor-recrute.com » se veut avant tout un « lieu d’échange entre candidats et recruteurs ».
Les offres d’emploi du groupe sont mises à la disposition de tous grâce à une recherche multicritères. L’espace candidat, où les internautes peuvent déposer informations, motivations et curriculum vitae, permet à chacun de gérer ses candidatures notamment grâce à des alertes email et au Flux RSS.

Afin d’offrir au candidat un aperçu de la réalité de l’entreprise, « essilor-recrute.com » dispose de l’interview du DRH groupe Henri Vidal, des vidéos de découverte des usines au travers le monde, et des interviews de salariés de chaque famille de métier.


Publié le Jeudi 21 Février 2008 dans la rubrique Emploi | Lu 7111 fois