Sommaire
Senior Actu

Espagne – Une étude révèlerait une carence de services gériatriques hospitaliers


Une étude présentée le 11 novembre par la “Sociedad de Geriatría y Gerontología” (SEGG) insiste sur la nécessité de développer les soins gériatriques dans les hôpitaux. En effet, l’étude révèle que sur les 216 hôpitaux de plus de 100 lits que compte l’Espagne, seulement 21 seraient équipés d’ « Unités gériatriques d’urgence » et 49 compteraient des spécialistes, tandis que les autres, soit 146 hôpitaux (68%), n’auraient aucun service de gériatrie, rapporte “El País” (12/11/2003).

Pour la SEGG, cette situation met en danger la santé des personnes âgées et augmente le risque de complications suite à une hospitalisation. En effet, la population âgée est plus fragile et de fait plus sujette à différentes infections et complications, comme l’apparition de plaies ou d’escarres, qui peuvent amener à la dépendance. C’est pourquoi l’association recommande une attention spéciale pour cette population, à travers la mise en place systématique d’équipes multidisciplinaires composées de gériatres, de psychiatres, de personnel infirmier formé et de spécialistes dans les domaines les plus concernés (traumatologies, maladies cardiovasculaires, respiratoires ou psychiatriques).

La SEGG note cependant les progrès réalisés : il y a 21 ans, il n’existait qu’une « Unité gériatrique d’urgence », contre 21 aujourd’hui. Sept communautés autonomes n’en possèdent toujours pas, mais pour le Pays Basque, cette situation est volontaire : comme la France ou le Portugal, il ne reconnaît pas la spécialité de gériatrie, estimant que les personnes âgées sont bien soignées par les différents spécialistes et n’ont pas besoin d’être confinés dans des services spécialisés.



Publié le Jeudi 20 Novembre 2003 dans la rubrique Divers | Lu 756 fois