Sommaire
Senior Actu

Espagne – Mise en place d’une formation pour protéger les piétons et les conducteurs seniors


Dans la mesure ou 50% des tués dans la circulation sont des personnes de plus de 65 ans*, la Généralité** de la région de Valence (Espagne) a décidé de lancer un programme pilote de prévention, d’un montant de 300 000 euros, visant à réduire les accidents mettant en cause les seniors, qu’ils soient piétons ou conducteurs.

Compte tenu du vieillissement de la population espagnole, les conducteurs âgés sont de plus en plus nombreux, et cette tendance devrait s’accélérer dans les années à venir. Il devient donc nécessaire de prendre en compte cette évolution et de trouver des solutions.

En effet, les seniors, qu’ils soient au volant d’un véhicule ou qu’ils traversent une rue, peuvent être atteints par des troubles de la vision, des l’audition, des faiblesses psychomotrices ou encore par une baisse de l’attention… Autant de handicaps qui les fragilisent et favorisent les risques d’accidents de la route.

Ce programme pilote, ayant pour thème « Comment devenir des piétons et des conducteurs responsables » a donc été mis en place par « Les initiatives pour l’éducation et la sécurité routières » et l’Institut du Trafic et de la Sécurité Routière (INTRAS) de l’Université de Valence. Il se divise en cinq grandes thématiques : les données sur les accidents de la circulation, les principales erreurs commises par les personnes âgées, les raisons des accidents mettant en cause les seniors, comment détecter et reconnaître les problèmes fonctionnels du troisième âge et enfin comment affronter ces risques. Chaque session dure trois heures environ et inclut vidéos, présentations et débats.

Le responsable du programme a souligné lors de sa présentation qu’il s’agissait de montrer quelques petits trucs aux seniors « pour améliorer leur sécurité ». Quant à la conseillère aux Affaires sociales, elle a indiqué que les personnes âgées devaient prendre conscience des risques spécifiques auxquels elles devaient faire face dans la circulation.

Rappelons que l’Espagne serait le septième pays du monde le plus âgé, selon le “Livre vert de la dépendance” de la Fondation AstraZéneca, dont les premières conclusions ont été présentées lors du VI Congrès des organisations des personnes âgées qui s’est déroulé fin octobre 2003 à Valladolid. D’après ce premier rapport, l’Espagne pourrait même devenir le plus vieux pays du monde en 2050. Selon certaines prévisions, 44% de la population espagnole aura plus de 60 ans au milieu du siècle.

* Chiffre Organisation Mondiale de la Santé (OMS)
** Ndlt : équivalent de notre Conseil régional en France


Publié le Vendredi 23 Juillet 2004 dans la rubrique Transports | Lu 2793 fois