Sommaire
Senior Actu

Espagne – Mise en place d'un protocole pour lutter contre les mauvais traitements des personnes âgée


Une étude de l’Université du Pays Basque (Espagne) montre que quelques 5 300 personnes de plus de 65 ans qui reçoivent des soins à domicile subiraient des mauvais traitements. Par ailleurs le nombre des aînés en Espagne s’élève à sept millions.

Les autorités ont décidé de mettre en place un protocole de détection des mauvais traitements similaire à celui qui existe pour les mineurs. Il sera inclus dans les attributions des services sociaux des communautés autonomes et des hôpitaux. Plusieurs institutions nationales, comme la Société espagnole de gériatrie et de gérontologie, travaillent sur ce projet. ‘’Souvent, la personne ne peut pas dénoncer celui dont elle dépend’’ déclarait un responsable du Centre Reina Sofia, associé au projet, et qui a annoncé qu’en 2001, 6 553 plaintes contre des proches avaient été déposées, soit une hausse de 14% par rapport à 1995.

La seule étude approfondie qui existait jusqu’à présent datait de 2000, année au cours de laquelle Maria Teresa Bazo avait rencontré plus de 2 300 seniors à travers l’Espagne. Elle avait conclu que 4,7% d’entre eux subissaient de mauvais traitements. Maria Bazo souligne aujourd’hui que l’Espagne est le pays de l’Union Européenne où il y a le moins de personnes âgées vivant seules et insiste sur le fait que de nombreux proches sont extrêmement dévoués à leurs aînés, et en prennent le plus grand soin. Mais concernant les mauvais traitements, elle affirme : ‘’les gens refusent d’admettre que cela arrive.’’


Publié le Jeudi 19 Février 2004 dans la rubrique Social | Lu 437 fois