Sommaire
Senior Actu

Espagne – Mise en garde : les conséquences du vieillissement et les dépenses liées à la dépendance


La Fondation AstraZéneca annonçait hier à Madrid la parution de son « Livre vert », ouvrage détaillant la situation de la dépendance en Espagne et mettant en avant 40 propositions « pour combattre ce phénomène avec succès » annonçait un communiqué.

La fondation souligne, que compte tenu de l’augmentation de la durée de vie, et afin de palier d’éventuels manques en terme de protection sociale, il est nécessaire de promouvoir des actions et de mettre en place des moyens visant à assurer l’assistance socio-sanitaire des personnes dépendantes.

En effet, l’un des principaux problèmes de ce vieillissement démographique est l’augmentation du nombre de personnes dépendantes et le coût que cela engendre. Actuellement ce sont plus de 3.5 millions d’Espagnols qui sont atteints d’une quelconque incapacité ou dépendance, rappelle la fondation. Certains experts estiment que les coûts directs générés par les situations de dépendance s’élèvent en Espagne à 1,9 milliards d’euros.
L’accélération du vieillissement de la population ibérique doit donc inciter les institutions et les politiques sociales à prendre en compte dès maintenant cette évolution démographique ajoute AstraZéneca.

D’autres ajoutent à ce chiffre [1,9 milliards d’euros] les dépenses effectuées pour l’adaptation des centres et des institutions hospitalières, et arrivent ainsi à la somme de 10 milliards d’euros. Ainsi, à cause du vieillissement, le pourcentage des dépenses destinées à la santé et à l’assistance de longue durée pourrait augmenter pour atteindre 4% du PIB. Ce qui signifie qu’il faudra trouver de nouvelles sources de financement, publiques et privées, mais aussi faire face à une hausse des besoins en main d’œuvre spécialisée.

Rappelons que les premières conclusions de ce rapport avaient été présentées lors du VI Congrès des organisations des personnes âgées qui s’était déroulé en octobre 2003 à Valladolid. Ce premier rapport prévoyait que l’Espagne pourrait devenir le plus vieux pays du monde en 2050. Certaines prévisions estiment par ailleurs que 44% de la population espagnole aura plus de 60 ans au milieu du siècle.


Publié le Mercredi 28 Avril 2004 dans la rubrique Social | Lu 638 fois