Sommaire
Senior Actu

Espagne – Les piétons seniors se sentent en danger dans la circulation


Selon une étude de l’Institut Mapfre pour la sécurité routière, intitulée « Personnes âgées, santé et sécurité », parue l’été dernier en Espagne, un quart des piétons seniors s’estime en danger lorsqu’ils se promènent dans la rue.

Et de souligner qu’à partir de 50 ans, les capacités motrices diminuent, des problèmes visuels et auditifs peuvent apparaître, les réflexes baissent, les temps de réaction augmentent … Tous ces problèmes fonctionnels, qui gênent dans la conduite d’un véhicule, rendent aussi les promenades dans les villes plus dangereuses.

Mais ce n’est pas tout, les seniors estiment aussi que les voies publiques ne sont plus adaptées à leurs besoins. Les feux rouges sont trop rapides, ils n’ont guère le temps de traverser. Ils souhaiteraient aussi davantage de passages piétons protégés. Les trottoirs sont trop élevés. De plus, d’autres facteurs viennent augmenter ce sentiment d’insécurité : la densité du trafic, le bruit, la vitesse…

Avec cette étude, la première de ce type en Espagne, le groupe d’assurances Mapfre a souhaité connaître et approfondir les causes de l’insécurité routière des personnes âgées, de manière à envisager des solutions visant à réduire les risques auxquels elles sont confrontées quotidiennement.

Cette enquête fait partie de la campagne de communication 2004/2005 orchestrée par l’assureur espagnol : « Gente mayor, gente sana. Gente mayor, gente segura » (personnes âgées en bonne santé, personnes âgées en sécurité) présentée dans une vingtaine de villes ibériques et visant à sensibiliser les populations aux respects du code de la route.


Publié le Mercredi 10 Novembre 2004 dans la rubrique Transports | Lu 4859 fois