Sommaire
Senior Actu

Eng Hand fir di Krank : prévenir l'isolement des aînés au Luxembourg

De nos jours, et malgré une société ultra-connectée, la solitude peut toucher tout le monde… Mais naturellement, le risque d’y être exposé est plus élevé pour les personnes âgées, malades ou handicapées, qui souvent perdent le contact avec le monde extérieur. Afin de prévenir l’isolement, la Croix-Rouge a lancé en 2005 au Luxembourg, le projet « Eng Hand fir di Krank ».


Eng Hand fir di Krank : prévenir l'isolement des aînés au Luxembourg
Le Luxembourg est un petit pays européen situé à 2h20 de Paris. Il y fait bon vivre, certes, mais comme partout, les personnes âgées peuvent y être touchées par l’isolement… Pour lutter contre la solitude des ainés, en 2005, la Croix-Rouge locale a lancé le projet « Eng Hand fir di Krank ».
 
Le concept ? Former des bénévoles, qui ensuite, pourront offrir un peu de leur temps quelques heures par semaine pour sortir ou accompagner des personnes âgées autour d’un petit café, d’un jeu de société, d’une promenade dans le duché, d’une visite de musée, etc.
 
Cette initiative permet bien évidemment d’améliorer la qualité de vie des personnes isolées, mais elle offre aussi une expérience « extrêmement enrichissante » pour le volontaire bénévole estime Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l’Intégration au Luxembourg. En effet, donner un peu de son temps pour les autres et se sentir utile est souvent une source de satisfaction et d’épanouissement personnel importante.
 
Depuis son lancement en 2005, plus de 150 personnes ont pu être formées par « Eng Hand fir di Krank ». En 2011, cette initiative s’est vue attribuer le Prix du mérite du bénévolat et en 2014, le service a proposé plus de 2.600 heures d’accompagnement à des personnes souffrant de solitude.
 
On estime que plus d'un quart de la population des personnes concernées par l’isolement (27%) est âgé de 75 ans et plus. Et un senior sur quatre est seul. D’autre part, compte tenu du vieillissement de la population, de l’éclatement des familles, des divorces, etc. cette situation n’est pas près de s’améliorer dans les années à venir. Dans ce contexte, la lutte contre l'isolement des aînés s'impose désormais comme une véritable priorité. Voire même un enjeu de société. Au Luxembourg comme dans le reste de l’Europe…  


Publié le Mercredi 18 Février 2015 dans la rubrique Social | Lu 753 fois