Sommaire
Senior Actu

En Israël, un frère et une soeur séparés par le régime nazi se retrouvent 65 ans après

Simon Glasberg (81 ans) et sa sœur Hilda Shlick (75 ans), juifs séparés depuis 1941 par le régime nazi, viennent de se retrouver en Israël 65 ans après, grâce à des recherches réalisées sur Internet par le petit fils de la vieille dame, indique une dépêche de Reuters.


« C’est ma sœur, c’est ma sœur chérie » répète le vieil homme les larmes aux yeux, en prenant Hilda par le cou. Pour la première fois en plus de six décennies, ces deux membres d’une seule et même famille dispersée par l’Holocauste nazi se retrouvent sur la terre d’Israël.

Symboliquement, ces retrouvailles ont eu lieu au Musée de l’Holocauste Yad Vashem, qui a d’ailleurs permis grâce à sa formidable base de données, de réunir ce frère et sa sœur séparés depuis 1941.

A cette époque, toute la famille Glasberg vivait en Roumanie et le régime nazi déportait les juifs vers les camps de concentration. Afin d’éviter le danger, Hilda et sa sœur aînée s’enfuient vers l’Ouzbékistan, puis l’Estonie où elle deviendra coiffeuse. Elle s’installera définitivement en Israël en 1998.

De son côté, Simon est resté en Roumanie avec ses trois frères et ses parents. Tous déportés, ils ont tous survécu aux camps de concentration. Après la guerre et un bref passage par Israël, M. Glasberg est parti s’installer comme fourreur au Canada.

Hilda pensait que ses parents et ses frères avaient péri lors de la guerre et Simon, malgré ses recherches, n’a jamais su ce que ses sœurs étaient devenues. Jusqu’au jour où, en juin dernier, David, le petit-fils de la vieille dame décide d’effectuer quelques recherches sur la Toile. Il compulse alors le site Internet du Musée Yad Vashem, qui a mis en ligne sa base de données depuis deux ans, et s’aperçoit que l’autre partie de la famille a émigré au Canada après la guerre. Quelques semaines de recherches complémentaires plus tard, le petit-fils a fini par retrouver deux de ses grands-oncles. L’un, trop malade n’a pas pu faire le déplacement.

La guerre –encore la guerre- entre Israël et le Liban a retardé cette première rencontre. Mais après 65 ans de séparation et une première entrevue en privé, le frère et la sœur se sont officiellement retrouvés hier dans l’enceinte du Musée.
En Israël, un frère et une soeur séparés par le régime nazi se retrouvent 65 ans après


Publié le Mardi 19 Septembre 2006 dans la rubrique Divers | Lu 1937 fois