Sommaire
Senior Actu

En Belgique, les trois quarts des seniors sont fidèles à leur médecin de famille

Une récente enquête de l’Union Chrétienne des Pensionnées (UCP), organisation belge qui lutte pour la défense des droits des retraités, a réalisé une étude menée auprès de presque 6.000 personnes âgées qui montre que le médecin de famille est un acteur de première ligne pour les seniors.


Cette étude indique donc que les trois-quarts (72%) des seniors se montrent très fidèles à leur médecin de famille puisqu’ils consultent le même praticien depuis au moins dix ans. Ils n’hésitent pas à lui poser des questions et une grande majorité (83%) d’entre eux indiquent pouvoir aborder avec lui tous les sujets.

En retour, les seniors attendent beaucoup de la part de leur médecin de famille. Trois « maître mot » : compétence, écoute et respect. Ils font appel à lui pour la plupart des spécialités sauf la gynécologie, l'ophtalmologie et la dermatologie.

Par ailleurs, une large majorité des aînés qui ont participé à cette enquête (87%) se dit satisfaite par les explications données par le médecin sur la nature des traitements médicaux. Par contre, seuls les deux tiers estiment en savoir assez sur la durée et les résultats des traitements et la moitié (50%) aimeraient être davantage informée sur les éventuels effets secondaires des traitements. En résumé, les explications semblent être un point qui mériterait quelques améliorations. .../...

Un thème reste difficile à aborder pour les retraités belges : la question du prix des médicaments. Une majorité considère qu’ils coûtent trop chers et souhaite des alternatives meilleures marché (génériques). Cependant la majorité (67%) ne veut pas évoquer cette question (certains à cause de leurs problèmes financiers, d’autres trouvent que ce sujet est gênant ou que de toute façon ils ne peuvent rien y changer).

Enfin, parmi les reproches, les seniors estiment que leur médecin de famille manque de temps, les fait trop longtemps patienter dans la salle d’attente et que les consultations sont trop souvent perturbées par les coups de téléphones.

* 5.878 personnes ont répondu à l'enquête de l'UCP (Union Chrétienne des Pensionnés) destinée à évaluer les relations que les seniors entretiennent avec leur médecin de famille. L'âge moyen des répondants est de 68 ans et la moitié des participants ont entre 65 et 79 ans, les moins de 50 ans représentent 9% et les personnes âgées de 80 à 85 ans et plus 16,6%.


Publié le Jeudi 26 Octobre 2006 dans la rubrique Santé | Lu 1163 fois