Sommaire
Senior Actu

En Belgique, les entreprises du textile, du bois et de l’ameublement veulent favoriser l’emploi des travailleurs seniors

En Belgique, les partenaires sociaux de l’industrie du textile, du bois et de l’ameublement et le nouveau ministre fédéral de l’Emploi Josly Piette viennent de conclure un protocole dans le cadre du Fonds d’Expérience qui vise à améliorer l’employabilité des travailleurs plus âgés dans ces secteurs d’activités.


« En comparaison avec d’autres secteurs, l’industrie du textile, du bois et de l’ameublement emploie davantage de travailleurs âgés que de jeunes travailleurs » souligne le communiqué de la Fédération belge de l’industrie textile, du bois et de l’ameublement (Fedustria). Et de préciser : « alors que 35,6% des ouvriers dans l’industrie du bois et de l’ameublement sont âgés de plus de 45 ans, ce pourcentage s’élève à 39,2% pour les ouvriers de l’industrie textile et à 40,3% pour les employés textiles. Ce qui est considérablement plus en comparaison avec la proportion des travailleurs de 45 ans et plus dans l’ensemble de l’industrie belge (34%) et dans l’ensemble du secteur privé en Belgique (30%) ».

Etant donné que les entreprises du textile, du bois et de l’ameublement occupent autant de travailleurs âgés, les syndicats et les employeurs de ces secteurs ont conclu, avec le ministre fédéral de l’Emploi Josly Piette, des accords de collaboration dans le cadre du Fonds d’Expérience.

Sur la base d’un tel protocole de collaboration, des actions peuvent être mises sur pied dans le secteur afin d’améliorer l’employabilité des travailleurs plus âgés. Ces actions peuvent concerner tant les investissements pour l’adaptation du poste de travail que les adaptations de l’organisation du travail (adaptation de la fonction/ adaptation du temps de travail…). .../...

Les entreprises de l’industrie du textile, du bois et de l’ameublement seront aidées par leurs consultants en formation respectifs afin d’élaborer des actions qui visent à maintenir les travailleurs plus longtemps au travail de manière confortable.

« De plus en plus d’entreprises fournissent déjà des efforts afin de dorloter leurs travailleurs expérimentés et de les garder plus longtemps dans l’entreprise » remarque encore le communiqué de la Fedustria. Et de préciser : « dans l’industrie du textile, du bois et de l’ameublement, les partenaires sociaux militeront, dans les années à venir, pour davantage d’initiatives concrètes adaptées à l’entreprise et adaptées au(x) travailleur(s) plus âgé(s) lui(eux)-même(s). Le Fonds d’Expérience soutiendra financièrement de tels efforts ».

Le vieillissement n’est pas le seul à jouer des tours aux entreprises, l’offre limitée de personnel qualifié sur le marché du travail contraint également les entreprises à reconsidérer leur méthode de recrutement et à faire en sorte que le “savoir-faire” présent dans l’entreprise soit transmis à la jeune génération. « Chouchouter le talent » est dès lors devenu une priorité absolue, par laquelle il faut apporter aide et conseil aux entreprises, dixit les partenaires sociaux de l’industrie du textile, du bois et de l’ameublement et le ministre fédéral de l’Emploi.


Publié le Mercredi 20 Février 2008 dans la rubrique Emploi | Lu 6364 fois