Sommaire
Senior Actu

Emploi des seniors : le Premier ministre dévoile de nouvelles mesures et reçoit les partenaires sociaux

Alors que le Premier ministre Dominique de Villepin a présenté hier différentes mesure visant à favoriser l’emploi des plus de 50 ans, il rencontre aujourd’hui les partenaires sociaux dans le cadre de l’avant-projet du plan gouvernemental 2006-2010 pour l’emploi des seniors.


Le taux d’activité des seniors en France n’est pas bon : 37.3% en 2004. Ce qui nous place en queue de peloton parmi les pays européens et loin des 50%, objectif fixé par le Conseil de Stockholm… qui devrait être atteint d’ici 2010.

Afin d’essayer d’améliorer cette situation, le Premier ministre a présenté hier quelques unes des mesures figurant dans l’avant-projet du plan senior, qui doit être discuté aujourd’hui par les partenaires sociaux, indique une dépêche de l’AFP.

« Il faut que tous ceux qui souhaitent travailler davantage puissent le faire » indique le Premier ministre. Et de préciser qu’en ce qui concerne les seniors, « il ne s’agit pas de contraindre qui que ce soit à travailler plus longtemps, mais d’aider ceux qui le souhaitent à prolonger leur activité ou à passer sereinement de l’activité à la retraite ».

Dominique de Villepin a donc annoncé des mesures visant à encourager les seniors à travailler après 60 ans, en favorisant notamment le cumul emploi retraite. Il a ainsi souhaité élargir les possibilités pour les faibles revenus de cumuler emploi et retraite, en relevant le plafond actuel, correspondant au dernier salaire d'activité, constatant que « cette limite est défavorable aux salariés modestes ». Il propose « donc que le cumul soit autorisé plus largement, jusqu’à un niveau acceptable » pour « davantage d’opportunités et davantage de pouvoir d’achat ». Rappelons qu’environ 300.000 personnes cumulent actuellement emploi et retraites, selon une estimation du Conseil d'orientation des retraites. .../...
Photo (détail) © Pierre Chabaud

Deuxième proposition : le renforcement de la surcote. Tous ceux qui travaillent au-delà de l’âge de la retraite ont une majoration de pension. Le Premier ministre propose que cette surcote soit augmentée et va demander au Conseil d’orientation des retraites un avis en urgence sur ce sujet.

Troisième proposition : la retraite progressive. Ce dispositif permettrait de travailler à mi-temps à partir de 60 ans tout en commençant déjà à toucher une partie de sa retraite.

Enfin, le plan d’action du gouvernement pour l’emploi des seniors va mettre en œuvre le CDD senior. Il s’agit d’un contrat conclu à partir de 57 ans, pour une durée de 18 mois renouvelable une fois (soit 36 mois, le double de la durée normale). Il se veut particulièrement adapté à des personnes qui sont souvent exclues du marché de l’emploi, faute de contrat adapté. Contre cette discrimination inacceptable, le CDD senior espère apporter une vraie réponse et permettre aux salariés plus âgés d’avoir une activité jusqu’à leur retraite.

Le 13 octobre dernier, le ministre délégué aux Relations du travail Gérard Larcher indiquait à l'Assemblée nationale qu'une « révolution culturelle » était nécessaire quant à l'emploi des 55 ans et plus. Il faut « faire entrer dans nos têtes l'idée que les seniors sont une chance pour notre pays et pour notre activité » précisait-il encore.


Publié le Mardi 17 Janvier 2006 dans la rubrique Emploi | Lu 8492 fois