Sommaire
Senior Actu

Emploi des seniors : Mobilisation de l’ANPE

Le plan de mobilisation exceptionnel de l’ANPE en faveur des demandeurs d’emploi seniors constitue un des principaux axes du plan national d’action concerté sur l’emploi des seniors en 2008. « Alors qu’aujourd’hui tout le monde s’est résigné à l’idée que passé un certain âge, il est très difficile pour un demandeur d’emploi de retrouver un emploi » comme le rappelle un communiqué de l'ANPE, « ce plan vise un seul objectif pour les seniors qui est de rester actif sur le marché du travail ».


« Aujourd'hui on constate une baisse du chômage des seniors, mais une forte récurrence et un retour moins rapide à l’emploi » remarque en premier lieu le communiqué qui précise :

• Le nombre des demandeurs d’emploi seniors s’élève à fin novembre 2007 à 424 225
(cat 1, 2, 3), soit une baisse de 11,6 % sur un an. Sur les douze derniers mois connus, le nombre moyen des seniors en recherche d'emploi (catégories 1, 2, 3) s’élevait à 475 000.

• 62% de ces demandeurs d'emploi ont moins de 55 ans, 35% ont entre 55 et 59 ans et 3% ont plus de 60 ans.

• La demande d’emploi senior est répartie entre 54% de femmes et 46% d’hommes en moyenne.

• Près de la moitié des seniors sont inscrits depuis plus d’un an, contre environ un tiers pour l’ensemble des demandeurs d’emploi.

• 43 % des seniors en recherche d'emploi qui s’inscrivent à l'ANPE étaient déjà inscrits moins de six mois avant (contre 34 % pour l’ensemble des inscrits).

• 35,5% des seniors s’inscrivent à l’ANPE suite à un licenciement économique contre 23,5 % pour la totalité des inscrits.

• En moyenne sur les douze derniers mois, 58 000 demandeurs d’emploi seniors sont sortis chaque mois, dont 23,5% pour motif de Dispense de Recherche d’Emploi (DRE). .../...

Ces différents éléments confirment la nécessité de poursuivre et d’amplifier les efforts pour permettre aux seniors un retour vers l'emploi durable. Parmi les onze mesures de l’ANPE –pour 2008 et les années suivantes- deux devraient permettre « une dynamisation immédiate de la recherche d’emploi » :

La mise en place du suivi mensuel personnalisé dès le premier mois par un conseiller référent.

L’ANPE met en place le suivi mensuel dès le 1er mois suivant l’inscription à l’ASEDIC pour tous les demandeurs d’emploi âgés de 50 ans et plus. Chaque senior définit avec son conseiller référent son plan personnalisé d’accès à l’emploi et les actions adaptées à mettre en place. Un entretien de suivi de l’évolution est réalisé chaque mois.

La mise en place d’un « parcours de recherche accompagné » pour 30 % des demandeurs d’emploi seniors et d’un « parcours créateur d’entreprise » pour 5%.

136 000 seniors en recherche d'emploi bénéficieront d’une mise en parcours de recherche accompagnée renforcé ce qui représente une augmentation de + 40 % des bénéficiaires par rapport à 2007. 5 % des demandeurs d’emploi bénéficieront d’un accompagnement spécifique vers la création ou la reprise d’entreprise.

Autres mesures clés :

• Les accords conclus par l’ANPE avec certaines grandes entreprises et branches professionnelles intégreront des plans d’actions seniors partagés et quantifiés.

Ces accords grands comptes sont en effet particulièrement importants pour susciter et valoriser des bonnes pratiques. Ils prévoiront également d’évaluer le respect des engagements pris avec les entreprises.

• La prospection ciblée d’entreprises susceptibles de recruter des seniors. Le renforcement de cette action passera notamment par des actions de formation des conseillers, afin de leur apporter des éléments méthodologiques et des outils susceptibles de les aider dans cette mission de prospection ciblée.

• L’ANPE dynamisera la recherche d’emploi des seniors en mobilisant les prestations de groupe (clubs de demandeurs d’emploi), particulièrement efficaces pour les cadres seniors. Des clubs seront constitués dans les 50 principales agglomérations françaises.

• La méthode de recrutement par simulation pour les métiers pour lesquels cette méthode est pertinente pour favoriser le retour à l’emploi des plus de cinquante ans.

• Certains seniors bénéficieront de l’accompagnement du Contrat de Transition Professionnelle sur les 7 sites de l’expérimentation.

A ces mesures viennent s’ajouter les dispositifs mis en place par l’ASSEDIC et l’Etat

Source : ANPE


Publié le Mercredi 23 Janvier 2008 dans la rubrique Emploi | Lu 25090 fois