Sommaire
Senior Actu

Emmanuelle Béart : une quadra pose pour de la lingerie glamour chez H&M

A 41 ans, Emmanuelle Béart pose pour la lingerie fine de Noël de la célèbre marque H&M, ce qui fait scandale en Suède mais qui démontre tout de même, que les mentalités changent en matière d’image. Le jeunisme à tout prix, sans disparaître complètement, est peut-être en train de régresser et les annonceurs favorisent maintenant l’emploi de mannequins qui se rapprochent de la tranche d’âge de leurs clientes. Reste à leur proposer des vêtements qui leur conviennent…


Emmanuelle Béart : une quadra pose pour de la lingerie glamour chez H&M
Les temps changent. Alors qu’il y a encore quelques années, les marques de vêtements et surtout celles de lingerie ne faisaient appel qu’à des mannequins de 18 printemps (voire moins) pour présenter leurs nouvelles collections, désormais, certaines n’hésitent plus à relever l’âge de leurs égéries.

C’est ainsi que la célèbre marque suédoise Hennes & Mauritz, plus connue sous le nom d’H&M, présente cette année sa collection annuelle de lingerie glamour baptisée Holyday Underwear avec le concours de l’actrice française Emmanuelle Béart, mère de deux enfants.

Certes, la comédienne ne fait pas encore partie de la catégorie des « seniors », mais l’utilisation de l’image d’une femme de plus de 40 ans pour présenter de la lingerie, montre toute de même, que les mentalités changent. Notamment du côté des marques, des annonceurs et des grandes enseignes qui réalisent progressivement qu’ils ne peuvent plus se permettre de se couper d’une grosse partie de leur clientèle en ne communiquant que vers les jeunes générations. .../...

Ainsi, en utilisant un mannequin quadragénaire –vedette du grand écran de surcroît-, les annonceurs peuvent espérer toucher toute une partie de la clientèle féminine de 50 ans et plus -il ne faut pas oublier qu’au-delà de la quarantaine, on a tendance à considérer que l'on fait dix ans de moins (âge psychologique)- et en même temps, une bonne partie des jeunes femmes, pour qui, Emmanuelle Béart, reste une véritable star du cinéma. Et dans ce cas précis, l’âge à moins d’importance.

En revanche, assez étrangement, cette campagne semble faire polémique en Suède, indique le quotidien 20minutes. La parlementaire Gudrun Scyman, présidente du parti féministe suédois et ex-présidente du parti socialiste local, a ainsi estimé dans le plus grand quotidien du pays, Aftonbladet, que l’actrice française « fait du porno ». Un terme un peu fort et mal choisi pour un clip publicitaire juste un peu coquin mais qui n’a rien de vulgaire. Et Mme Scyman d’ajouter qu’à « H&M aurait dû avoir plus de respect (pour la femme) en se tenant à l’écart de ce genre de publicité. Les cochons n’ont pas de place dans le monde des affaires ».

Au-delà des questions d’image, les fabricants devraient maintenant se pencher sur un problème concernant de plus en plus de femmes : à partir de 50 ans, elles ne trouvent plus rien qui soit adapté à leur morphologie, qui a changé avec l’arrivée de la ménopause. De nombreuses quinquagénaires se plaignent de cette situation frustrante, où une fois dans le magasin, les modèles leurs plaisent, mais elles ne trouvent tout simplement pas leur taille. Alors la communication c’est bien, mais encore faut-il que les produits proposés soient en corrélation avec le marché !

Pour aller plus loin, lire aussi :
La génération des quinquas et plus va révolutionner l'image de la mode senior


Publié le Mercredi 22 Novembre 2006 dans la rubrique Consommation | Lu 22409 fois