Sommaire
Senior Actu

Emergence : une association canadienne au service des seniors LBGT

Au Canada, la fondation Émergence est spécialisée sur les questions relatives à la situation des seniors LGBT. Un sujet encore souvent tabou et rarement abordé, mais pourtant de plus en plus courant dans un monde qui vieillit et où l’homosexualité se cache de moins en moins…


Voici un sujet rarement abordé… Celui du vieillissement des hommes et des femmes homosexuels(elles). Il y a encore quelques dizaines années, le sujet était quelque peu tabou et l’on vieillissait « gay » discrètement, tout comme on avait vécu… De nos jours, les « coming out » sont monnaie courante, et l’on peut vivre sa sexualité au grand jour sans avoir à se cacher. Un changement de mœurs qui s’est cristallisé avec la génération du baby-boom. Or cette génération vieillit…
 
Dans ce contexte, l’association canadienne Émergence, créée en 2000 et dirigée par Claude Leblond, a décidé de venir en aide et de mettre à l’honneur les seniors LGBT. Au-delà de son travail au quotidien sur ces questions, de son prix contre l’homophobie et de ses campagnes de sensibilisation, cette structure a lancé en 2003, la toute première journée de lutte contre l’homophobie.
 
Alors que le monde vieillit, notamment la génération des baby-boomers, Émergence a décidé de retenir comme thématique de réflexion pour 2016 « le vieillissement des personnes LBGT », afin de sensibiliser le grand public, mais également les pouvoirs publics et les professionnels du secteur des personnes âgées, aux réalités auxquelles sont confrontés ces ainés au jour le jour…
 
Comme le souligne Claude Leblond dans le magazine Tétu, « plusieurs réalités des ainés LGBT sont les mêmes que celles des ainés hétérosexuels : isolement, maltraitance financière et psychologique, fragilité physique, peur de perdre leur autonomie, soucis financiers, précarité, etc. On ajoute à ces réalités des conditions spécifiques aux personnes ainées LGBT : un plus grand isolement parce que la majorité n’a pas été mariée et n’a pas connu l’homoparentalité, la peur de ne pas être respecté, d’être stigmatisé, d’être rejeté par les autres ainés à cause de leur orientation sexuelle, de leur expression ou de leur identité de genre ».
 
Rappelons qu’au Canada, l’association a créé une Charte de la bientraitance des seniors LGBT qui énonce « les principes qui guident les intervenants pour assurer des climats exempts d’homophobie et de transphobie ».
 
Pour rappel, il y a une dizaine d’années, les premiers concepts résidences-services ou de maisons de retraite « réservées » aux personnes âgées homosexuelles voyaient le jour (USA, Allemagne, Espagne, Pays-Bas, etc.). Depuis, pas grand-chose de neuf. L’idée ayant souvent été décriée comme étant trop stigmatisante… La plupart des projets n’ont jamais vu le jour. 
 
www.fondationemergence.org


Publié le Vendredi 20 Mai 2016 dans la rubrique Société | Lu 767 fois