Sommaire
Senior Actu

Eloge de Jean Arthuis, chronique par Serge Guérin

Dans le domaine de la retraite, comme dans d’autres, la prise de décision politique se doit d’être gouverné par une double éthique : celle de l’efficacité et celle de l’équité.


Si chacun peut comprendre l’importance de favoriser une durée de travail plus longue pour réduire le déséquilibre entre actifs et retraités, encore faut-il que cela soit dans des conditions acceptables et prenne en compte le souci d’équité.

D’où, par exemple, la difficulté de faire passer un allongement du nombre d’années de travail alors que certaines catégories bénéficient de situations d’exception. Difficile aussi d’accepter cette décision et d’entendre que la première des discriminations à l’embauche est celle de l’âge… La solidarité est un joli mot et participe de l’honneur d’une communauté. Mais la solidarité engage aussi des devoirs. Pour tous.

Plus largement, il est difficile d’accepter certaines situations éloignées de l’idée que l’on peut se faire de la solidarité et de l’équité. Par exemple, il semble bien que la notion de pénibilité du travail ne soit pas toujours en adéquation avec la réalité du monde présent. .../...

Eloge de Jean Arthuis, chronique par Serge Guérin
Certains bénéficiaires le doivent plus à leur capacité de faire valoir leurs droits –et de les maintenir même si les conditions ont fortement changé- qu’à la réalité de leur condition de travail… Et cela parfois au détriment de populations précarisées et faiblement organisées qui subissent de plein fouet des conditions très dures.

Vaste sujet qui pose la question des choix de politique et de l’expression de la volonté commune et du droit des plus fragiles. Rappelons que l’honneur de la démocratie est justement de nous éviter la loi de la jungle.

Dans ce cadre, soulignons la persévérance de Jean Arthuis, Sénateur UDF, qui pour la quatrième fois, en trois ans, a tenté de faire cesser le régime des pensions de retraite des fonctionnaires en Outre-mer. Le système est simple : tout fonctionnaire qui termine sa carrière en Outre-mer ou qui décide de s’y installer pour sa retraite bénéficie d’une majoration de pension de 35 à 75 %… Comme si, pour un fonctionnaire, le fait de vivre en ces lieux relevait de l’exploit et de la prise de risque.

Il ne s’agit pas de jeter l’opprobre sur une catégorie de personne mais de tenter de montrer que l’on ne pourra faire évoluer les choses sans une réelle volonté politique et sans prendre le risque de ne pas plaire à tout le monde.

Avis à quelques candidats qui peuvent contacter Jean Arthuis et les quinze autres sénateurs qui ont voté sa proposition…

Serge Guérin
Professeur à l’ESG
Auteur du Grand retour des seniors, Eyrolles
Et de Manager les quinquas (avec G Fournier), Editions d’organisation. Prix du Livre RH 2006, Syntec-Sc Po.


Publié le Lundi 18 Décembre 2006 dans la rubrique Chroniques | Lu 2534 fois