Sommaire
Senior Actu

Elections et mobilité des personnes âgées...

Pour les seniors fragiles, en situation de handicap ou en perte d’autonomie, il peut s’avérer difficile, voire impossible de se déplacer seuls jusqu’à leur bureau de vote… Dans ce contexte, le Laboratoire de la Mobilité inclusive* a lancé une campagne de courriers nominatifs à destination des candidats aux élections pour leur rappeler qu'en France, un tiers de la population connaît des difficultés de mobilité, et surtout, pour leur demander d'agir.


Elections et mobilité des personnes âgées...
C’est mathématique. Avec le vieillissement de la population, les seniors vont être de plus en plus nombreux au sein de l’électorat français dans les années à venir… Lors de la présidentielle de 2012, les plus de 60 ans représentaient déjà le tiers de l’électorat… Et ce n’est que le début d’une déferlante de « votants gris » !
 
Toutefois, pas toujours simple de se déplacer quand on prend de l’âge… Qu’on vive en ville ou à la campagne, seul chez soi ou en maison de retraite, en vieillissant, sortir de chez soi peut devenir compliqué, voire dans certains cas, impossible… Dans ce contexte, comment faire pour voter ? Comment remplir son devoir civique ? Ce n’est pas parce qu’une personne vieillit, que sa voix compte moins…
 
A terme, avec l’avancée en âge de populations, il faudra que nos responsables politiques se penchent sur cette épineuse question, au risque sinon, de laisser « hors les urnes » de plus en plus d’électeurs trop fragiles pour aller voter…
 
Dans cet esprit, et à l’occasion de la campagne pour les élections régionales de 2015, le Laboratoire de la Mobilité inclusive a souhaité s’adresser à chacun des candidats pour leur rappeler qu’aujourd’hui en France près d’un tiers de la population est en difficulté de mobilité quotidienne, et parmi eux, bien évidemment, de nombreuses personnes âgées.
 
Conscient que les réponses adaptées se situent à l’échelle des Conseils régionaux qui coordonnent les politiques en matière de mobilité, aménagement, développement durable et formation - quatre domaines essentiels où doit se construire la mobilité inclusive - le Laboratoire de la Mobilité inclusive a donc listé « quatre propositions pour agir » à l’attention des candidats aux élections régionales pour qu’ils les intègrent dans leurs projets de mandature :
 
1. Le développement d’outils pour coordonner acteurs et services de mobilité sur l’ensemble du territoire régional et favoriser une intermodalité accessible à tous ;
2. L’accompagnement et la promotion des plateformes de mobilité ;
3. L’intégration de formations professionnelles « Conseil en mobilité et insertion » à votre catalogue, en lien avec la création en cours d’un Diplôme Universitaire de Conseiller en mobilité ;
4. La création d’une vice-présidence et d’un budget dédiés à la mobilité inclusive
 
Le Laboratoire de la Mobilité inclusive a été créé par Total et Wimoov et rassemble des acteurs publics et privés pour analyser les difficultés quotidiennes rencontrées par les publics les plus fragiles afin de leur proposer des solutions adaptées à leurs besoins.
 
Lire aussi : vote par procuration, comment faire


Publié le Mardi 8 Décembre 2015 dans la rubrique Société | Lu 694 fois