Aides à domicile

Edao : un service de vidéo-vigilance adapté à la maladie d’Alzheimer



Edao est un nouveau service de vidéo-vigilance qui veille sur les personnes âgées en perte d’autonomie. Ce système repose sur un logiciel d’analyse comportementale couplé à une liaison vidéo. Ainsi, si le programme détecte une situation anormale, comme une chute ou une situation dangereuse, les équipes alertent -en moins de 3 minutes- la famille ou les secours. Explications.



En France, plus de 860.000 personnes sont touchées par la maladie d'Alzheimer.

Ce sont autant de familles qui sont, potentiellement, à la recherche de solutions pour prendre en charge leurs proches dans les meilleures conditions possibles. Qu'ils vivent encore chez eux ou qu'ils soient pris en charge dans un établissement spécialisé.

Confrontés à la maladie d’Alzheimer dans leur vie personnelle, Richard Saccone et Laurent Hirsch, les fondateurs d’Edao, ont à l’origine créé ce service pour apporter une solution aux familles des malades. Plus concrètement, ce programme permet aux aidants de profiter de quelques heures de répit par jour, des heures de répit qui peuvent être vitales quand on prend soin d’un proche atteint d’une pathologie aussi lourde que celle de la maladie d’Alzheimer.

Ce logiciel s’annonce comme « le seul système adapté à la maladie d’Alzheimer car à aucun moment, la personne placée en vigilance n’a besoin d’intervenir. L’aidant déclenche et éteint le système quand il le souhaite. Une fois mis en marche, le comportement de la personne touchée par la maladie est analysé par le serveur informatique. Les images ne sont visibles qu’en cas d’alerte ».

Pour respecter la vie privée de chacun, ce n’est qu’à ce moment-là, et seulement à ce moment-là, que la liaison vidéo avec le domicile de la personne malade est établie afin de vérifier s’il s’agit d’une fausse alerte, ou s’il est nécessaire de prévenir une personne référente et les services de secours.

Ce système eut être installé à domicile ou en établissement, dans les EHPAD, les hôpitaux ou les résidences séniors. Déjà, de nombreuses familles et près de trente établissements, dans toute la France, ont choisi de s'appuyer sur cette formule (plus de 1.200 chambres équipées et 450.000 heures de vigilance effectuées chaque mois.

Pour plus d’informations : www.edao.com

Lu 1212 fois
Publié le Lundi 8 Octobre 2012



Réagir à cet article :