Sommaire
Senior Actu

Écosse – Une étude montre que l’âge n’affaiblirait pas les capacités mentales


Les facultés intellectuelles ne déclineraient pas avec l’âge, si l’on en croit la toute dernière étude conduite par le professeur Ian Deary, chercheur à l’université d’Edimbourg. Ian Deary a fait repasser des tests à des personnes âgées qui y avaient déjà été soumises à 11 ans, en 1932. A l’époque, ces tests avaient été effectués sur 87 498 écoliers afin d’identifier le nombre d’Écossais mentalement déficients et de voir la répartition de l’intelligence parmi tous ces élèves.

La nouvelle étude montrerait que les capacités intellectuelles ne déclineraient pas entre 11 et 77 ans, en-dehors du cadre des maladies neurodégénératives. Les résultats des tests passés entre 2000 et 2003 seraient équivalents, voire supérieurs à ceux de 1932. Les meilleurs élèves à l’époque continueraient à être en tête aujourd’hui, tandis que les moins bons resteraient en fin de liste.

Cette stabilité des facultés mentales au cours de la vie pousse les chercheurs à penser qu’il existe une contribution à l’intelligence indépendante des facteurs liés à l’environnement social. Il pourrait s’agir d’un facteur génétique.

Certains psychologues jugent que l’utilisation de tests scolaires pour mesurer les capacités intellectuelles est contestable, mais pour Ian Deary, la valeur prédictive des résultats est suffisante pour la corréler directement aux capacités intellectuelles des sujets testés.
Pour le moment, plus de 700 personnes ont été testées et l’étude continue, inédite par sa durée dans le temps.



Publié le Mercredi 15 Octobre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 354 fois