Sommaire
Senior Actu

Ecosse – Des seniors qui rêvent d’aventures à l’autre bout de la planète


Les seniors écossais ont un goût de plus en plus prononcé pour les voyages au bout du monde et, prenant exemple sur leurs enfants, n’hésitent plus à partir à l’aventure pendant plusieurs mois ou à s’investir dans des projets humanitaires comme l’indique l'enquête « Cruises are for loosers » menée par les agences de voyages spécialisées dans l'approche culturelle et sociale des vacances I-to-i.com.

A l’instar des étudiants qui prennent une année sabbatique pour suivre des cours à l’étranger, aider les enfants du tiers-monde ou faire le tour de la planète en sac à dos, ces aventuriers d’un nouveau genre rejettent en bloc les vacances conventionnelles et rattrapent le temps perdu en s’offrant le frisson du grand départ.

D’après i-to-i, près d’un quinquagénaire Ecossais sur deux qui quitte les frontières du Royaume-Uni, souhaite partir en volontariat dans un pays en voie de développement. Cette soif d’aventure s’explique d’une part par l’envie de concrétiser ce qu’il n’a pas pu réaliser quand il était jeune et d’autre part, par une aisance financière qui rend les rêves plus accessibles.

Deirdre Bounds, directrice générale de i-to-i, remarque que « la retraite et à plus forte raison les vacances, peuvent être synonymes de relaxation mais pas forcément d’inertie. » Les seniors écossais souhaitent aujourd’hui relever de vrais défis et comme le reconnaît la directrice, « les plus de 50 ans ont, de nos jours, plus de possibilités, de temps libre et d’argent que les générations précédentes. »

Certes, la Floride ou Majorque restent des destinations très prisées. Mais se rendre utile auprès des enfants brésiliens ou participer à un programme de protection de la vie sauvage en Afrique du Sud attirent de plus en plus de seniors.

L’association Age Concern en Ecosse a accueilli ces résultats avec joie. Sa directrice, Maureen O’Neill a d’ailleurs souligné que « ce n’est pas parce qu’une personne a un certain âge qu’elle ne peut plus prendre part à des vacances pleine d’aventure. »


Publié le Lundi 19 Juillet 2004 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 2395 fois