Sommaire
Senior Actu

Ecosse – Des prévisions démographiques alarmantes


Le Parlement écossais doit prendre des mesures pour éviter que l’augmentation du coût lié au nombre croissant de personnes âgées et à la diminution de la population active ne paralyse l’économie du pays, comme le rapporte le Scotland on Sunday le 1er août..

Selon les chiffres du Bureau National des Statistiques publiés le 28 juillet, la population écossaise va diminuer d’un demi million d’habitants dans les 40 prochaines années. Et en 2042, 1 Ecossais sur 6, soit 764 000 personnes, aura plus de 75 ans contre 364 000 aujourd’hui. Ils seront plus nombreux que les moins de 16 ans dont la population aura diminuée d’environ 300 000 individus.

A ces prévisions pour le moins préoccupantes viennent s’ajouter celles de la revue annuelle des tendances démographiques publiée par le Greffier Général d’Ecosse, Duncan Macniven le 30 juillet. Dès 2009, la population descendrait sous la barre des 5 millions. En 2027, le nombre de moins de 16 ans diminuera de 19% tandis que celui des plus de 75 ans augmentera de 61%.

Une note d’optimisme cependant : le taux de fécondité a augmenté en 2003. Il reste toutefois le plus faible du Royaume-Uni.

Ce n’est pas tant l’augmentation du nombre de personnes âgées que la diminution des moins de 16 ans qui inquiète les autorités. En effet, selon le rapport du Parlement, le coût des soins aux personnes âgées pourrait augmenter de 81% d’ici 15 ans (passant de 1,4 milliards de livres, soit 2,12 milliards d’euros à 2,5 milliards de livres, soit 3,78 milliards d’euros) et les autorités locales (responsables des soins et des maisons de retraite) ne pourront pas y faire face.

Le nombre croissant de seniors pose ainsi le douloureux problème du financement des retraites par des travailleurs toujours moins nombreux (moins 5% en 15 ans). L’Ecosse devra faire face à 200 000 retraités de plus d’ici 2019, portant leur nombre à plus d’un million.

Pour l’heure, l’allongement de l’espérance de vie, qui est passée en un demi-siècle de 64 à 73 pour les hommes et de 68 à 78 ans pour les femmes, est une aubaine pour les commerçants et autres prestataires de voyages. Le marché des plus de 50 ans a été négligé pendant de longues années mais comme le constate un porte-parole de la compagnie Saga Holidays, « les seniors sont bien plus actifs que dans le passé. Ils font des activités qui pourraient être celles des jeunes de 18 ou 19 ans pendant une année sabbatique ».

Et d’ajouter : « Bien sûr, nous proposons toujours des croisières. Mais aussi des excursions en Antarctique, dans la forêt amazonienne pour pêcher le piranha et de la plongée à Bornéo. Il y a aussi la possibilité de partir au Népal pour un trek à dos d’éléphant à la recherche du tigre du Bengale. »

Pour le Parlement, le principal souci concerne la santé des seniors de demain. Faute d’être en mesure de renouveler les générations et de pouvoir financer le vieillissement de la population, il convient de trouver des solutions de proximité pour éviter par exemple que les personnes âgées ne se rendent à l’hôpital pour le moindre problème. « Nous avons besoin d’un modèle de soins préventif », insiste Steve Kendrick fonctionnaire à Edinbourg, à l’image des « community matrons », ces réseaux de personnel soignant, qui, en Angleterre, permettent déjà de fournir aux personnes âgées le soutien et les soins dont elles ont besoin et d’ainsi éviter qu’elles ne soient hospitalisées si ce n’est pas nécessaire. L’effort doit également porter sur le maintien à domicile des personnes faiblement dépendantes.

Le Parlement prévoit entre autre de diminuer le budget consacré à l’éducation pour financer celui de la santé. Ainsi, au lieu de dépenser des sommes astronomiques dans la restauration des bâtiments existants, de nouvelles structures plus petites et correspondant mieux aux besoins d’une jeunesse moins nombreuse permettrait non seulement de limiter le déficit de la santé mais aussi de développer un enseignement de meilleure qualité en classes restreintes.

Pour en savoir plus
Article senioractu du 19/07/04 "Des seniors qui rêvent d’aventure à l’autre bout de la planète"


Publié le Mardi 3 Août 2004 dans la rubrique Divers | Lu 1476 fois