Sommaire
Senior Actu

EGPE : lettre ouvertes aux candidats à l'élection présidentiellle

A quelques semaines de l’élection présidentielle, l’Ecole des Grands-Parents Européens (EGPE) vient de rédiger une lettre ouverte aux différents candidats. Par Armelle Le Bigot Macaux, présidente de l’EGPE.


En France, 16 millions de grands-parents absents des programmes politiques des candidats à la présidentielle ! Depuis plus de vingt ans « l’Ecole des Grands-Parents Européens », association reconnue d’intérêt général a pour vocation de représenter, valoriser et soutenir les transmissions et solidarités entre les générations.
 
Observatoire de la grand-parentalité en France, l’EGPE réfléchit et s’engage pour favoriser le rôle et la place des grands-parents au cœur des nouvelles configurations familiales. Pourquoi, dans un contexte d’élections présidentielles, mettre l’accent sur les grands-parents français ? 
 
Loin des clichés et représentations traditionnelles, les grands-parents français sont jeunes, actifs et engagés auprès de leur famille mais également dans la société.
 
L’enjeu des présidentielles de 2017 est crucial pour l’ensemble de la société française. Dans un contexte de crise économique et sociale, la famille est plus que jamais un ancrage et un refuge pour des Français en quête de repères, de sens et de valeurs.
 
Les grands-parents jouent un rôle économique et social majeur, ils sont un pivot central des solidarités intergénérationnelles, engagés auprès de leurs enfants. C’est pourquoi l’EGPE souhaite être une force de propositions auprès des pouvoirs publics et, à travers cette lettre ouverte, interpeller l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle. 
 
Nous vous proposons deux actions concrètes visant à reconnaître la place et le rôle des grands-parents dans la société française : 
1- Reconnaitre les grands-parents comme acteurs de la société civile
Nous souhaitons que l’EGPE soit représentée en tant que personnalité qualifiée au sein du Haut Conseil de la Famille, de l’Enfance et de l’Age dans le champ de la famille afin de prendre en compte cette génération de seniors en tant que force vive de la société.
 
2 - Instituer « La Journée des Grands-Parents »
Nous souhaitons lancer en octobre 2017, de façon pérenne, à l’instar de ce qui se fait déjà dans d’autres pays européens, un évènement dédié à la reconnaissance de la place et du rôle des grands-parents dans les sociétés d’aujourd’hui. Cette première journée sera l’occasion de rencontres avec nos partenaires européens, experts, sociologues et psychologues, pour une prise de conscience des diversités culturelles et réfléchir ensemble sur les perspectives de développement des solidarités familiales et intergénérationnelles, facteur de lien social en France.  
 
Nous sollicitons par cette lettre votre soutien et votre appui dans ces différentes initiatives visant la reconnaissance des grands-parents. Nous souhaitons également que ces points puissent être intégrés à votre programme comme éléments de la politique familiale. Dans cette optique, nous nous permettrons d’appeler votre secrétariat afin de solliciter un rendez-vous auprès de votre équipe de campagne afin de vous présenter les actions de l’Ecole des Grands-Parents Européens et pour échanger sur ces différents sujets.
 
Ensemble, relevons le défi de la force du lien intergénérationnel comme facteur de vitalité de notre société !

Quelques chiffres : 
Un Français sur trois a plus de 55 ans, soit plus de 20 millions d’électeurs. (INSEE) ;
54 ans : âge moyen où les Français deviennent grands-parents, (INSEE) ;
23 millions : nombre d’heures de garde hebdomadaire de leurs petits-enfants, soit autant que les heures effectuées par les assistantes maternelles ou encore, l'équivalent de plus de 650.000 emplois à temps plein, (Centre d’Analyse Stratégique) ;
106 milliards d'euros : total des aides et des donations annuelles à leurs descendants, soit environ 5,5% du PIB national. (EGPE) ;
87% : taux de participation des électeurs de plus de 60 ans aux élections présidentielles de 2012. (IPSOS).


Publié le Lundi 6 Mars 2017 dans la rubrique Chroniques | Lu 1000 fois