Sommaire
Senior Actu

Droits de vieillir et citoyenneté des aînés (livre)

Les éditions Presse de l’Université de Québec viennent de publier l’ouvrage intitulé Droits de vieillir et citoyenneté des aînés sous la direction de Jean-Philippe Viriot Durandal, d’Émilie Raymond, de Thibauld Moulaert et Michèle Charpentier. Allant au-delà des constats démographiques, les auteurs examinent le vieillissement de la population à partir de la question des droits, de l’intervention publique et de l’action collective.


Droits de vieillir et citoyenneté des aînés (livre)
Le vieillissement de la population est l’une des mutations majeures du siècle dernier, dont les conséquences sont sans précédent dans l’histoire de l’Humanité ; phénomène totalement nouveau et encore inédit sur notre planète. Dans cet ouvrage, les auteurs ont souhaité dépasser les habituelles rhétoriques statistique ou comptable pour analyser le sujet à partir de la question des droits, de l’intervention publique et de l’action collective vis-à-vis des anciens.
 
Cette réflexion est organisée en trois grandes parties. La première introduit le thème de la citoyenneté et des politiques publiques, avant que soit posée, dans un deuxième temps, la question du pouvoir des aînés sur leur environnement par leur participation politique et sociale. La troisième partie porte, quant à elle, sur la manière dont les sociétés contemporaines mettent en place des modèles générateurs d’intégration ou d’exclusion vis-à-vis différents groupes de la population âgée.
 
Réunissant les textes d’une quarantaine de chercheurs et experts issus de dix pays, ce livre est le fruit de rencontres et d’échanges animés par le Réseau d’étude international sur l’âge, la citoyenneté et l’insertion socioéconomique (RÉIACTIS).
 
Les responsables de cet ouvrage
Jean-Philippe Viriot Durandal est professeur des universités et chercheur au Laboratoire lorrain de sciences sociales (2L2S) à l’Université de Lorraine (Metz, France). Il est président du RÉIACTIS.
Émilie Raymond est professeur à l’École de service social de l’Université Laval et chercheure au Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (Canada).
Thibauld Moulaert est professeur invité à la Haute École de la Province de Namur (Belgique) et professeur associé à l’Université de Sherbrooke (Canada). Il est directeur adjoint du programme d’études international sur le vieillissement (PEIV) au RÉIACTIS.
Michèle Charpentier est professeur à l’École de travail social de l’Université du Québec à Montréal (Canada). Elle est titulaire de la Chaire de recherche sur le vieillissement et la diversité citoyenne et vice-présidente du RÉIACTIS.


Publié le Vendredi 22 Janvier 2016 dans la rubrique Société | Lu 1061 fois