Sommaire
Senior Actu

Drame en Gironde : au moins 42 morts dans une collision entre un car et un camion

Un car transportant 48 personnes âgées qui se rendaient en excursion à Arzacq (Pyrénées-Atlantiques) est entré en collision avec un camion tôt ce matin sur la RD17, à proximité de la commune de Puisseguin (Gironde). Le premier bilan fait état de 42 victimes et de 8 survivants seulement. Il s'agirait du plus grave accident de la route en France depuis celui de Beaune en 1982.



Un car transportant 48 personnes âgées est entré en collision avec un camion tôt ce matin, vers 7h30,  sur la départementale RD17 à proximité de la commune de Puisseguin, en Gironde. 

Après un choc frontal d'une extrême violence en plein virage, le car et le camion auraient simultanément pris feu et la plupart des victimes seraient mortes brulées vives. 8 personnes seulement auraient réussi à s'extraire du car en feu.

La plupart des victimes seraient des personnes âgées originaires de la commune de Petit-Palais-et-Cornemps, en Gironde, qui se rendaient en excursion à Arzacq, dans les Pyrénées-Atlantiques (64). Elles étaient membres du club du troisième âge de la commune, le club Le Petit Palaisien, et du club du troisième âge de Saint-Sauveur. Le chauffeur du camion serait lui aussi décédé dans la collision.

Une soixantaine de pompiers auraient été dépêchés sur place et seraient en train d'essayer de désincarcérer les corps calcinés des victimes. Le préfet de Gironde s'est rendu immédiatement sur les lieux du drame.

François Hollande, actuellement en déplacement en Grèce, a fait part de sa profonde émotion en assurant que tout le gouvernement était mobilisé. Le Premier ministre, Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et le secrétaire d'État aux Transports Alain Vidalies, sont attendus sur place dans les toutes prochaines heures.
Photo du lieu de l'accident prise par hélicoptère © Photo TF1

Dernières mises à jour :

11H59 : François Hollande a témoigné de sa grande tristesse face à ce drame devant le parlement Grec.

11h57 : Manuel Valls, Bernard Cazeneuve et Alain Vidalies sont arrivés à Puisseguin. 

11h50 : Les victimes seraient originaires des communes suivantes : Lussac, Saint-Christophe-de-Double, Petit-Palais-et-Cornemps, Saint-Sauveur, Camps-sur-I'lsle, Saint-Seurin-sur-l'Isle et peut-être Saint-Médard-de-Guizières.

11h25 : selon les informations recueillies par le quotidien SudOuest, le conducteur du camion aurait perdu le contrôle de son véhicule et se serait retrouvé en travers de la route en plein virage. Le chauffeur du car aurait alors tout tenté pour éviter le choc frontal mais en réalisant que l'accident était inévitable, il aurait instantanément ouvert les portes du car ce qui aurait permis de sauver 7 personnes âgées sur les 48 passagers. Le chauffeur du car ferait lui-même partie des rescapés.

10h25 : un numéro vert a été mis en place pour venir en aide aux familles des victimes : le 0800 009 763

10h10 : 8 victimes seraient issues de la communes de Camps-sur-l'isle. La maire de Petit-Palais-et-Cornemps, Patricia Raichin, aurait perdu trois membres de sa famille dans l'accident. 

10h03 :  la préfecture de Gironde a déployé des cellules de crise et des lieux d'accueil pour les familles à Petit-Palais-et-Cornemps, ainsi qu'à la Préfecture de Bordeaux. Une chapelle ardente est également en train d'être mise en place sur la commune de Puisseguin et une cellule psychologique destinées aux familles va être installée dans l'école de la commune.

10h01 selon le tout dernier bilan donné par le Préfet Pierre Dartout, deux personnes seraient grièvement blessées et auraient été évacuées vers le CHU de Bordeaux, deux autres souffriraient de traumatismes craniens. Les 4 autres passagers survivants seraient choqués ou légèrement blessés.

09h51 : La gendarmerie nationale demande aux automobilistes de libérer tous les axes routiers aux alentours de l'accident.

09h45 : selon un témoignage d'une habitante sur iTélé, le drame est intervenu au lieu dit "la Fontaine du Renard", dans un virage. Il s'agirait d'un lieu particulièrement dangereux.

09h40 : la maire de Petit-Palais-et-Cornemps, Patricia Raichini, confirme que les victimes étaient membres du club du 3e âge de la commune, le club Le Petit Palaisien.

09h38 : Alain Juppé a annoncé sur son compte Twitter qu'il se rendait immédiatement sur les lieux du drame.

Lieu de l'accident publié sur le compte Twitter de la Gendarmerie Nationale


Publié le Vendredi 23 Octobre 2015 dans la rubrique Divers | Lu 1288 fois