Sommaire
Senior Actu

Distribution de capotes dans une maison de retraite new-yorkaise

Afin de sensibiliser les seniors aux risques d’infection par le virus du sida, les responsables new-yorkais en charge du troisième âge ont fait distribuer gratuitement des préservatifs dans un centre d’accueil pour personnes âgées, indique une récente dépêche de l’Associated Press.


Alors que Jane Fonda envisage le tournage d’un film érotique avec des seniors pour montrer que l’activité sexuelle ne concerne pas les jeunes uniquement, les autorités de la ville de New York (est des Etats-Unis), conscientes de l’augmentation de l’épidémie de sida chez les personnes âgées, ont décidé de sensibiliser cette population très rarement prise en compte dans les programmes d’information, en distribuant des préservatifs dans une maison de retraite.

Petit à petit, la société commence à comprendre –enfin- que la sexualité ne s’arrête pas à 30, 40 ou 50 ans et que les personnes âgées continuent d’avoir des rapports sexuels jusqu’à un âge avancé… Avec toutes les joies que cela peut apporter, mais également avec tous les risques que cela peut entraîner…

En effet, la plupart du temps, les seniors se préoccupent peu des risques de maladies sexuellement transmissibles et encore moins du sida. Maladie qui selon eux, est « réservée » aux jeunes générations.

Pourtant, on s’aperçoit depuis quelques années déjà que « la transmission du VIH dans les tranches âgées de la population est devenue un sujet d'actualité en raison du prolongement de la durée de vie des personnes infectées grâce aux traitements antirétroviraux » indique l’article de l’AP. Les médecins craignent donc que le manque d’information chez les seniors n’entraîne une augmentation des contaminations dans ces tranches d’âges avancées.

D’ailleurs, un cas de séropositivité a récemment été diagnostiqué dans un hôpital de Washington chez une octogénaire. Et selon de récentes statistiques réalisées par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies, « 14% des nouveaux cas de séropositivité en 2005 ont été constatés chez les 50-64 ans, et 2% chez les plus de 65 ans ».

Et l’article de conclure qu’en matière de sensibilisation des personnes âgées au sujet du sida, New York fait figure d’exemple.

Pour aller plus loin, lire aussi :
L'augmentation des cas de sida chez les seniors semble se confirmer
Les baby-boomers au lit : leur anxiété sexuelle révélée au grand jour
Distribution de capotes dans une maison de retraite new-yorkaise


Publié le Lundi 30 Juillet 2007 dans la rubrique Bien-être | Lu 5027 fois