Sommaire
Senior Actu

Discours de Kofi Annan à l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées

A l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées, qui aura lieu comme tous les ans, le 1er octobre prochain, le secrétaire général de l’Onu, M. Kofi Annan insiste pour que l’égalité des sexes soit intégrée dans les politiques et initiatives de lutte contre la pauvreté indique un communiqué de l’organisation internationale.


À l’échelle mondiale, les femmes représentent une forte majorité des personnes âgées. Le thème retenu cette année pour la Journée internationale des personnes âgées, « Le vieillissement au nouveau millénaire: la pauvreté, les femmes âgées et le développement au centre de l’attention », souligne qu’il faut tenir compte des conséquences différentes qu’a le vieillissement pour les femmes et les hommes, veiller à ce que les deux sexes soient sur un pied de parfaite égalité et intégrer la question de l’égalité des sexes et des groupes d’âge dans les lois, politiques, programmes et initiatives visant à éliminer la pauvreté.

Au Sommet mondial qui s’est tenu le mois dernier, les dirigeants politiques ont réaffirmé qu’ils étaient déterminés à assurer la réalisation des objectifs arrêtés lors des grandes conférences et réunions au sommet des Nations Unies, y compris les Objectifs du Millénaire pour le développement. Le Plan d’action international de Madrid sur le vieillissement, dans lequel les gouvernements se sont engagés non seulement à veiller à la sécurité des personnes âgées, mais aussi à donner à ces dernières les moyens de participer pleinement à la vie économique, politique et sociale de leur pays, jouera un rôle important à cet égard.

Les personnes âgées seront plus nombreuses dans la prochaine génération, ce qui veut dire que les pauvres de plus de 60 ans seront eux aussi plus nombreux. Mais ils participeront aussi davantage à la lutte contre la pauvreté. Les personnes âgées ont déjà fait la preuve de leur volonté, de leur détermination et de leur dynamisme face à ce défi. Mais trop souvent, elles passent inaperçues et il n’est pas tenu compte des contributions qu’elles pourraient apporter. Or, nous ne viendrons pas à bout de la pauvreté, pas plus que nous n’atteindrons d’autres objectifs, si nous ne comprenons pas comment les personnes âgées, et les femmes âgées en particulier, vivent la pauvreté, et si nous n’encourageons pas la participation active des plus âgés à la conception et à la mise en œuvre de programmes et d’activités adaptés.

En cette Journée internationale des personnes âgées, je demande aux gouvernements et à tous les autres intéressés de faire place aux gens de tous les âges dans la société, de redoubler d’efforts pour appliquer les dispositions du Plan d’action international de Madrid et d’essayer de faire changer les mentalités, les politiques et les usages de sorte qu’au XXIe siècle l’énorme potentiel que représentent les personnes âgées puisse se réaliser.


Publié le Mardi 27 Septembre 2005 dans la rubrique Divers | Lu 2907 fois