Sommaire
Senior Actu

Deuxième rentrée pour l'Université des seniors en Bolivie

Alors que la Bolivie retrouve son premier président d’origine indienne, Evo Morales, de retour après une longue tournée sur la scène politique internationale suite à son élection le 18 décembre 2005, de son côté, l’Université catholique de Bolivie (UCB) se prépare pour la prochaine rentrée de l’Université des seniors, qui aura lieu pour la deuxième année consécutive, en février prochain.


Pour la deuxième fois depuis sa création en 2004, l’Université des seniors mise en place par l’UCB va ouvrir ses portes en février prochain au collège Sagrados Corazones de La Paz. Elle va ainsi, donner la possibilité à des nombreuses personnes âgées de venir une fois par semaine suivre des cours de musique, théâtre, littérature, danse, santé, remise en forme, etc.

Alors que la première promotion en 2004 ne comprenait que 36 élèves, celle du dernier semestre 2005 enregistrait déjà plus de 130 participants -en grande majorité des femmes. Et le nombre d’inscrits devrait aller croissant compte tenu du succès rencontré par cette initiative mise en place grâce à la section psychologie de l’UCB de la capitale bolivienne.

Concrètement, les cours –pluridisciplinaires- ont lieu tous les samedis après-midi de 14h30 à 18h et sont entrecoupés par une « récréation ». Chaque semestre, les matières changent, qu’elles soient manuelles, physiques ou intellectuelles. « Le plus important est que nos étudiants seniors développent, grâce à des outils qui améliorent leur qualité de vie et leurs relations avec leur environnement familial, l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes et donc, leur dignité » précise l’un des responsables de ce projet.

A partir du mois prochain, tous les samedis après-midi, des seniors délaisseront donc pendant quelques heures leurs activités de grands-pères et grands-mères pour se consacrer à leurs devoirs d’étudiants. Comme le souligne une septuagénaire, « avant je m’occupais uniquement de mes petits-enfants, jamais de moi. Maintenant, j’ai créé un espace où je me suis révélée. Je revis ». Et d’ajouter « J’étais très réservée. Mais maintenant, je sais que je peux encore apporter des choses à la société ». Ces simples paroles résument bien la valeur de ce projet encore à l’état expérimental. .../...
Deuxième rentrée pour l'Université des seniors en Bolivie

« Notre monde semble ne tourner qu’autour de la jeunesse. Vieillir devient alors une sorte de péché et suscite l’indifférence de la société » remarque l’une des psychologues porteuse de ce projet, qui déplore par ailleurs le peu d’estime de soi des personnes âgées. « Alors que les années passent, nos aînés se retrouvent relégués au second plan et se sentent inutiles ».

« C’est certain, le temps qui avance nous touche tous » reconnaît la spécialiste. « Il affecte principalement notre mémoire et nos capacités physiques. C’est pour cela que dans un premier temps, les étudiants doivent connaître leurs limites. Mais parallèlement, les professeurs les aident à découvrir d’autres potentiels qui leur permettent de mieux s’accepter tels qu’ils sont et leur redonnent de la dignité ».

Une autre élève se sent effectivement revalorisée depuis qu’elle est retournée à l’université. « J’ai appris à redevenir un être humain, avec quelques années de plus certes, mais un être humain à part entière… jusqu’au bout ».

L’un des exercices à l’origine de ce succès est la rédaction de leurs autobiographies. Les professeurs de littérature font travailler les élèves sur l’histoire de leur vie. Cette méthode, qui vise à se remémorer les souvenirs, est bénéfique pour les aînés. Elle leur donne la possibilité de se replonger dans leur passé, de s’apercevoir qu’ils ont vécu. De plus, ces récits personnels retranscrits sous format papier retracent une bonne partie de l’histoire récente de ce pays et laissent ainsi une trace pour les générations à venir.

« J’ai appris à apprécier toutes les étapes de la vie » confie la coordinatrice de ce projet. « Et il ne faut pas avoir peur de vieillir » conclut-elle en sonnant l’heure de la fin des cours de 2005.


Publié le Vendredi 13 Janvier 2006 dans la rubrique Culture | Lu 8634 fois