Sommaire
Senior Actu

Des retraités colombiens payés avec des bouteilles de rhum

Un fabricant de rhum colombien en faillite n’ayant plus les moyens d’assurer le paiement des retraites de ses anciens salariés, leur paie l’équivalent de leurs pensions en bouteilles de rhum que les retraités peuvent ensuite revendre, indique une récente dépêche de l’AP.


Empresa Licorera de Bolivar, dont le siège se trouve dans le port de Carthagène, la principale ville touristique de Colombie, doit presque quatre millions de dollars (3.3 millions d’euros) à ses anciens salariés.

Dans l’impossibilité de les payer, elle s’est vue proposer par les retraités eux-mêmes, le paiement des retraites sous forme de… caisses de bouteilles de rhum.

L’idée est venue des anciens salariés, indique à la télé colombienne Nicolas Arrazola, en charge de régler la liquidation de cette société. « Cela permet une meilleure commercialisation du rhum » a-t-il ajouté, « car l’entreprise possède encore d’importantes quantités d’alcool à vendre qui peuvent permettre de régler une partie de son passif . »

Totalement inhabituelle, cette solution permet cependant de sortir les retraités d’une situation particulièrement précaire. Une quarantaine de seniors se sont ainsi transformés en vendeurs ambulants en proposant deux bouteilles pour le prix d’une.

Parmi eux, une femme explique qu’avec la vente du rhum, elle peut faire manger ses enfants, ses petits-enfants et qu’elle parvient à survivre. Pour sa part, elle a reçu une quarantaine de caisse de trente bouteilles en paiement d’une contrepartie de sa pension de 2.200 dollars (1.800 euros environ).

« Il est bon » indique-t-elle devant les caméras d’une télé locale, afin de faire un peu de publicité pour le produit… de sa retraite.
Des retraités colombiens payés avec des bouteilles de rhum


Publié le Vendredi 30 Septembre 2005 dans la rubrique Retraite | Lu 2513 fois