Sommaire
Senior Actu

Des photos de personnes âgées nues alimentent une controverse en Nouvelle-Zélande

Une revue néo-zélandaise s’adressant principalement aux infirmières, Kai Tiaki, vient de susciter une forte polémique dans le pays en publiant certaines photos montrant des aides-soignants s’occupant de personnes âgées dénudées. Les responsables du magazine affirment qu’il s’agissait de mettre en valeur les professions du grand âge… Ce qui n’est pas du goût de tout le monde, indique une dépêche de RNZ/One News.


« Cela ne gêne personne de regarder de jeunes corps, beaux et attirants dans les magazines, mais nous ne sommes pas habitués à voir des corps âgés, à montrer des rides » indique Anne Manchester, l’une des responsables de cette revue, qui fait scandale actuellement dans le monde de la gériatrie.

Et Mme Manchester de préciser que ces photos montrent des personnes fragiles et vulnérables. « Ces images sont là pour mettre en valeur une relation intime et proche entre le patient et l’aide-soignant. Il faut savoir que ce n’est pas un travail « glamour ». C’est difficile d’effectuer ces tâches au quotidien : laver, nourrir, habiller ou soigner ces personnes âgées. Je n’ai jamais rien vu qui montre aussi clairement la nature de ce métier. Chaque cliché est plus fort et plus parlant qu’un long article » confie-t-elle.

Ce reportage photo, qui comprend une quarantaine d’images, a été publié dans le numéro du moi de mai de cette revue. Seules quelques unes d’entre elles montrent des résidents dénudés pendant que des infirmières les lavent ou les vêtissent. Ces clichés ont été pris dans deux maisons de retraite du pays, dont l’une se trouve dans la capitale Wellington. .../...

Les personnes âgées photographiées, notamment celles qui apparaissent dénudées, étaient parfaitement conscientes de ce qui se passait pendant la séance photos qui a eu lieu il y a quatre ans, soulignent les éditeurs de la revue.

« Les résidents ont accepté en connaissance de cause. Ils savaient que ces travaux seraient publiés d’une manière ou d’une autre. Ils l’ont fait pour que le métier de personnel soignant soit mieux reconnu, que leur travail soit valorisé et mieux payé » souligne encore Mme Manchester. Toujours selon elle, les aînés, le personnel soignant, celui des maisons de retraite et les familles ont tous donné leur accord.

Mais ce point de vue n’est pas partagé par l’ensemble de la profession. Une directrice de maison de retraite considère qu’il s’agit là, d’une atteinte à la dignité des personnes et notamment des femmes. Elle craint de surcroît que cette publication nuise à l’image de marque du secteur de la gérontologie.

La porte-parole des citoyens seniors d’un parti politique local considère que ces photos des résidents dénudés sont un « outrage ». D’autres encore n’hésitent pas à parler de maltraitance ou suggèrent que les personnes âgées n'étaient pas forcément conscientes de ce qu'elles faisaient. Il semblerait que plusieurs plaintes contre ce magazine soient en cours de dépôt.


Publié le Jeudi 18 Mai 2006 dans la rubrique Divers | Lu 32201 fois