Sommaire
Senior Actu

Des médecins « labellisés » anti-âge à partir de juin 2007

A partir de juin 2007, les médecins pratiquant officiellement des actes à visée esthétique et anti-âge pourront mentionner sur leurs plaques le titre « Médecine Morphologique et Anti-âge » s'ils satisfont à l'examen du Diplôme Inter Universitaire (DIU) validé dernièrement par le Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM).


La démarche volontaire du « bien vieillir » revendiquée par les patients de plus en plus jeunes bouleversera dans l’avenir notre système institutionnel de santé. A partir de juin 2007, ils pourront consulter un médecin morphologue et anti-âge, pour leur image corporelle et pour la prévention des signes de l’âge.

Une centaine de médecins arrivent en fin de deux années de formation en « Médecine Morphologique et Anti-âge » dispensée dans les Universités de Paris 13 (Bobigny), Montpellier 1 et au LAMC (Laboratoire Anatomique Médico chirurgical) de Bordeaux 2. Cette formation reconnue et de qualité inclue 140 heures d’enseignement théorique et 60 heures de travaux pratiques.

A l’issue de ces deux années de formation, ils seront les premiers médecins de France à se voir remettre en juin 2007, le titre de « Médecine Morphologique et Anti-âge », la seule discipline médicale validée par le CNOM pour les actes d’esthétique médicale. Cette remise des diplômes marque symboliquement l’entrée de la « Médecine Morphologique et Anti-âge » dans le secteur de la santé en France. .../...

Les médecins titulaires du DIU de Médecine Morphologique et Anti-âge s’engagent à respecter un référentiel dans l’exercice de leurs fonctions les actes suivants : prise en charge de la médecine anti-âge, la médecine cosmétique et esthétique, l’obésité et les problèmes de silhouette… (cf ci-dessous)

Concrètement, seuls ces médecins pourront notamment mentionner leur titre de « Médecin Morphologue et Anti-âge » sur leurs plaques et leurs feuilles d’ordonnances, conformément aux articles 79-80 et 81 du Code de déontologie médicale. Chaque année, quatre-vingt médecins seront formés pour exercer cette nouvelle spécialité.

Il s’agit d’une victoire importante, à la fois pour l’Association Française des Médecins Esthéticiens (AFME ) et pour le Syndicat National de Médecine Morphologique et Anti-âge (SNMMAA ), qui militaient depuis des années pour la reconnaissance officielle de cette orientation médicale.

C’est également un progrès pour les patients, qui vont pouvoir choisir leur praticien avec des garanties de qualité et de sécurité formalisées au travers d’une formation hospitalo-universitaire et d’une Charte.

Pour en savoir plus sur cette nouvelle spécialité médicale, consultez les sites Internet suivants:
AFME

Les actes médicaux réalisables en médecine morphologique et anti-âge

Les médecins titulaires du DIU de Médecine Morphologique et Anti-âge s’engagent à respecter un référentiel définissant les actes techniques réalisables dans l’exercice de leurs fonctions. Ils n’interviennent que dans les seuls tissus superficiels et ne dépasse pas les aponévroses musculaires, pour des actes pratiqués sous anesthésie locale stricte ou bien sans anesthésie.

Actes concernant la médecine anti-âge

Consultation et bilan anti-âge
Prescriptions à visée anti-âge, nutrithérapie, suivi des patients

Actes concernant la médecine cosmétique et esthétique

Techniques correctrices par implants cutanés
- Injections de comblement cutané
- Injections volumatrices destinées à restaurer des volumes corporels altérés
- Injections correctrices
- Pose de fils tenseurs

Exfoliations, stimulations dermiques, physiothérapie
- Mésothérapie du visage
- Electrostimulation, électroridolyse, radiofréquence
- Peelings chimiques
- Micro-dermabrasion par projection de micro-cristaux
- Electrocoagulation et épilation électrique par courants HF

Dermo-pigmentation médicale

Lasers médicaux, lampes flash et émissions électromagnétiques
- Utilisation des Lasers de longueur d’onde diverses pour épilation, couperose, traitement des taches pigmentaires, relissage, régénération cutanée, détatouage, relâchement.
- Utilisation des appareils de lumière pulsée ou radiofréquence à des fins de traitement vasculaire, épilatoire et régénération cutanée.

Actes concernant l’obésité et les problèmes de silhouette

Mésothérapie
Séances de lyses adipocytaires dans la prise en charge globale des problèmes de surpoids.
Réduction des surcharges graisseuses localisées par techniques d’adipocytolyse chimique, physique ou mécanique sans aspiration de tissu graisseux.

Autres actes à visée esthétique et anti-âge
Traitements des alopécies par mésothérapie et électrostimulation
Micro-greffe de cheveux
Sclérose des varices et télangiectasies
Phlébectomies segmentaires étagées non chirurgicales de varicosités

Ce référentiel d’actes médicaux pourra être révisé chaque année, en fonction de l’évolution des techniques, dans le cadre de l’Évaluation des Pratiques Professionnelles (EPP) dont la gestion a été confiée au conseil pédagogique et scientifique.


Publié le Lundi 16 Avril 2007 dans la rubrique Bien-être | Lu 15623 fois