Sommaire
Senior Actu

Des femmes seniors protestent contre la guerre en Irak... et se retrouvent au tribunal

Un groupe de grand-mères, qui proteste depuis trois ans contre la guerre en Irak, s’est récemment retrouvé devant un tribunal américain, accusé d’avoir enfreint la loi en tentant de s’engager dans l’armée des Etats-Unis arguant du fait qu’il valait mieux les choisir elles, plutôt que d’envoyer des jeunes se faire tuer au Moyen-Orient indique une dépêche de l'agence de presse Inter Press Service.


Ce groupe de femmes seniors a été arrêté après être entré dans un centre de recrutement militaire à Tucson en Arizona. Elles voulaient tout simplement s’engager dans l’armée. « On nous a indiqué que les contestataires n’avaient pas le droit de pénétrer dans une caserne, pourtant nous leur avons bien précisé que nous étions là pour devenir soldats » précise la porte-parole du groupe, Mme Birnie, qui est âgée de 75 ans. « Nous voulons qu’ils nous renvoient nos petits-enfants et que nous puissions partir à leur place » a-t-elle ajouté. Elles ont tout de même réussi à entonner deux chants anti-guerre avant l’arrivée de la police.

Il faut préciser que ce groupe de cinq femmes âgées de 55 à 81 ans, proteste contre la guerre en Irak en défilant devant le poste de recrutement de l’armée de Tucson, tous les mercredi depuis trois ans maintenant. Elles rédigent de nouvelles paroles pacifiques régulièrement, puis les chantent sur des airs populaires devant ce bureau militaire. « Nous voulons que tous les jeunes, hommes et femmes, qui sont en Irak, reviennent aux Etats-Unis. Nous n’avons rien à faire là-bas. C’est dangereux et nous tuons des personnes innocentes. Nous estimons que la diplomatie devrait être utilisée et non la violence ».

Il semblerait que le juge ne l’entende pas de cette oreille, puisque les cinq grand-mères ainsi que quatre journalistes, devront comparaître le 19 août prochain au tribunal de Tucson.
Des femmes seniors protestent contre la guerre en Irak... et se retrouvent au tribunal

Exemples de l'une de leur chanson

There's no business like war business
The worst business we know
Never mind the homeless and the hungry,
Never mind the people without jobs
Nowhere can you get that special feeling
Than when you're piling up the bombs.

There's no business like war business
The best business we know
Multinational profits going through the sky
They multiply while children die
The same amount buys food and clothes
For everyone all over the world.


Publié le Mercredi 3 Août 2005 dans la rubrique Divers | Lu 4080 fois