Sommaire
Senior Actu

Des exercices physiques réguliers pourraient prévenir la maladie d’Alzheimer

Selon une récente étude de l’Institut Karolinska de Suède qui vient de paraître dans la revue scientifique spécialisée The Lancet, les individus d’âge moyen qui pratiquent des exercices physiques réguliers pourraient réduire les risques liés à la maladie d’Alzheimer.


Les chercheurs ont réalisé cette longue étude auprès de 1.449 personnes âgées de 65 à 79 ans dont les exercices physiques ont été suivis régulièrement en 1972, 1977, 1982 et 1987. Les participants ont été réexaminés en 1998.

Les résultats ont montré que les personnes d'âge moyen (40/50 ans) qui pratiquaient des activités physiques au moins deux fois par semaine pendant 20 minutes avaient 60% de risque en moins de développer la maladie d’Alzheimer par rapport aux individus plus sédentaires (activités physiques hebdomadaires inférieures à deux fois).

De plus, le groupe des « actifs » divise par deux le risque d’être atteint de démence en comparaison au groupe des « sédentaires ». Les scientifiques ajoutent qu’ils ont aussi découvert que les activités physiques peuvent avoir des effets encore plus bénéfiques chez les individus génétiquement susceptibles de développer Alzheimer en vieillissant.

Pour le Dr Miia Kivipelto en charge de l’étude à l’Institut Karolinska « Ces découvertes pourraient avoir d’importantes implications en terme de prévention. Si une personne adopte un style de vie actif tout au long de son existence, cela pourrait entraîner une augmentation de la probabilité de profiter d’une vieillesse réussie aussi bien au niveau physique qu’intellectuel ».

On ne connaît pas les raisons exactes des effets bénéfiques de l’exercice physique sur le cerveau. Cependant on sait que les activités physiques peuvent améliorer l’irrigation cérébrale et protéger contre une tension artérielle élevée et le diabète qui peuvent favoriser le développement de la démence.

Les auteurs de cette étude estiment que les toutes les solutions qui permettent de reculer –même modestement- le développement de la maladie dans le temps, sont intéressantes et peuvent avoir un poids important en terme de santé publique compte tenu de l’augmentation de la population senior dans le monde.
Des exercices physiques réguliers pourraient prévenir la maladie d’Alzheimer

Rappelons que la maladie d'Alzheimer est une maladie neuro-dégénérative. Il s'agit de la forme la plus commune de démence. Elle touche environ 25 millions de personnes dans le monde, dont 4.5 millions aux Etats-Unis, 500.000 personnes au Royaume-Uni et de 800.000 à 850.000 en France selon les estimations.

Compte tenu du vieillissement de la population dans l'ensemble des pays industrialisés, il est à craindre que cette maladie ne se développe fortement dans les années à venir.


Publié le Vendredi 7 Octobre 2005 dans la rubrique Santé | Lu 2214 fois