Sommaire
Senior Actu

Des Seintinelles pour lutter contre le cancer…

Au-delà des moyens financiers, les chercheurs ont un besoin fondamental de ressources humaines, pour participer à des études. Partant de ce constat, plusieurs patients et médecins ont fondé l'association Seintinelles. Le but : recruter un maximum de personnes, susceptibles de participer à des études cliniques.


Une femme sur cinq sera touchée par le cancer au cours de sa vie, une sur huit par un cancer du sein.
 
En 2012, quelque 155000 nouveaux cas de cancers ont été détectés chez les femmes. Le cancer constitue donc un enjeu de santé publique majeur. Pour lutter, les chercheurs et les médecins ont besoin de pouvoir mener des études cliniques, d'étudier les différents types de tumeurs, pour ensuite proposer des traitements de plus en plus efficaces, précis et adaptés à chaque patient.
 
Ce qui leur manque aujourd'hui ? Des volontaires, pour participer à ces études. D'où l'idée de Guillemette Jacob, professionnelle du marketing et ancienne patiente, et de Fabien Reyal, chirurgien à l'Institut Curie : créer une plateforme internet mettant en contact les chercheurs et les volontaires qui souhaitent participer à la recherche.
 
Un modèle associatif auquel tout le monde peut contribuer, à son échelle. Chacun peut s'inscrire, afin de participer, un jour peut-être, à une étude clinique. Parallèlement, la plateforme participe à la diffusion des connaissances sur le cancer en donnant accès aux travaux auxquels les Seintinelles contribuent.
 
Pour se lancer, l'association a choisi de se concentrer dans un premier temps sur les cancers féminins. C'est donc vous, mesdames, qui pouvez-vous inscrire en quelques clics pour faire grandir la base de volontaires. Objectif : 50.000 participants à l'horizon 2015. Les chercheurs, de leur côté, présentent leur projet au comité scientifique des Seintinelles. Si le projet est validé, l'association aidera les chercheurs à recruter un échantillon dans la base des Seintinelles.
 
Le site ouvrira officiellement fin septembre, mais vous pouvez d'ores et déjà vous pré-inscrire et recevoir les informations en avant-première.


Publié le Mercredi 4 Septembre 2013 dans la rubrique Santé | Lu 657 fois