Sommaire
Senior Actu

Dès 50 ans, faites les examens de dépistage des cancers : prenez soin de vous

En Isère, l’ODLC, Office de Lutte contre le Cancer chargé du programme de dépistage des cancers conseille les plus de 50 ans : « Prenez soin de vous ». Dans cet esprit, tout est mis en oeuvre pour faciliter la démarche de prévention des cancers du sein, du col de l’utérus et de l’intestin (hommes et femmes). C’est avec l’aide des médecins et sur incitation de l’ODLC que de 50 à 74 ans chacun peut bénéficier des atouts des trois examens de dépistage organisé des cancers.


En France, rappelle l’ODLC, le cancer tue 150 000 personnes chaque année, soit plus de 400 décès chaque jour. Un homme sur trois et une femme sur quatre mourront d'un cancer. Alors que l'on ne guérissait pas, ou si peu de la maladie, il y a seulement trente ans, on sauve aujourd'hui plus d'un adulte sur deux et plus de trois enfants sur quatre.

« La plupart des cancers dépistés à un stade précoce sont relativement faciles à traiter, mais pris en charge tardivement, ils peuvent être redoutables » rappellent Dr Winckel cancérologue président de l’ODLC et le Dr Vizcaïno médecin directeur du Service Hygiène, Santé, Environnement de Bourgoin Jallieu (38). La détection précoce est donc la garantie d’une meilleure chance de guérison.

En Isère, l’ODLC (financé principalement par le Conseil général de l’Isère et l’Assurance maladie) est chargé depuis 1990, de coordonner la campagne nationale de dépistage des cancers du sein, du col de l’utérus et de l’intestin. Tous les deux ans, hommes et femmes de 50 à 74 ans reçoivent un courrier pour leur rappeler de consulter leur médecin (généraliste, gynécologue) afin de réaliser les trois examens de dépistage pris en charge à 100 % par l’assurance maladie. .../...
Dès 50 ans, faites les examens de dépistage des cancers : prenez soin de vous

Il s’agit de la mammographie (radiographie des seins), du frottis du col de l’utérus (prélèvement gynécologique) et d’un test de recherche de sang dans les selles réalisé à domicile par les femmes et les hommes.

Votre médecin participe à la campagne
Le rôle des médecins (généraliste, gynécologue) est essentiel en prévention dans le cadre du programme de dépistage organisé. Le médecin connaît son patient, sait le conseiller. Il est le mieux placé pour prescrire les examens de dépistage : la mammographie ODLC, le frottis du col de l’utérus et il fournit le test Hémoccult avec les explications permettant d’en assurer une bonne réalisation. Il suffit de lui présenter le dossier ODLC (étiquettes), ou de lui demander à participer au programme de dépistage organisé. Parlez-en avec lui.

INFOS ODLC : 0 800 37 38 82 (appel gratuit)
www.odlc.org

Pour les femmes habitant loin des cabinets de radiologie, l’ODLC prend en charge une aide au transport sur le réseau TransIsère. Sur le Grésivaudan, une aide à la mobilité pour les hommes et les femmes est possible grâce au réseau TransGrésivaudan (contact 04 76 41 42 71).

Trois examens de qualité

Le test de recherche de sang dans les selles est fourni par l’ODLC à tous les médecins généralistes et gynécologues du département. Non douloureux, il est effectué à la maison et permet de déceler d’éventuelles anomalies du colon et du rectum.

Le déroulement de la mammographie, examen de dépistage organisé du cancer du sein est simple et fiable. Les femmes prennent rendez-vous dans le cabinet de radiologie agréé de leur choix (liste ODLC). Le radiologue leur examine les seins et réalise un examen clinique puis une radiographie avec deux incidences par sein (face et oblique). En France, la mammographie est en tout point identique qu’elle soit réalisée dans le cadre du dépistage organisé ou du dépistage individuel.

Une surveillance gynécologique par frottis est indispensable aussi après la ménopause. L’examen permet de déceler d’éventuelles lésions du col de l’utérus comme pour les femmes non ménopausées.

Atouts du dépistage organisé

Quels sont les avantages du programme de dépistage organisé par rapport au dépistage individuel (hors ODLC) :

- régularité des invitations
Elles sont adressées par l’ODLC tous les 2 ans aux femmes et aux hommes à partir de 50 ans d’après les fichiers de l’Assurance maladie et des Mutuelles.

- gratuité
Les 3 examens sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie (hormis 1 euros pour le frottis).

- relecture des mammographies
Tous les clichés négatifs ou bénins (mammographie) sont relus à l’ODLC par un radiologue expert. Cette phase de 2nde lecture n’existe que dans le cadre du programme de dépistage organisé. Cette précaution permet de déceler 15% d’anomalies de très petites tailles (non vues en 1ère lecture). Les résultats envoyés au médecin et à l’ODLC sont répertoriés et le suivi des traitements prescrits par le médecin est assuré. Le diagnostique précoce permet de déceler des lésions de très petites tailles. Les traitements en sont facilités et de nombreuses chirurgies traumatisantes sont évitées.

- contrôle qualité des cabinets de radiologies agréés
Le matériel est vérifié tous les 6 mois par l’Agence Française de Sécurité Sanitaire

- formation spécifique et obligatoire des radiologues et des manipulateurs pour participer au dépistage organisé
Pour obtenir cette compétence et la conserver, un nombre minimum de mammographies est à réaliser (500/an pour agréer le cabinet dans le programme et 1 500/an pour être sélectionné comme 2nd lecteur.

- fiabilité des résultats des tests
La lecture des tests Hémoccult de dépistage des cancers de l’intestin est centralisée dans un laboratoire qualifié au CHU de Grenoble.


Publié le Jeudi 22 Février 2007 dans la rubrique Santé | Lu 7980 fois