Sommaire
Senior Actu

Dépistez vos facteurs de risques cardiovasculaires dans votre pharmacie !

Le Collectif National des Groupements de Pharmaciens d’Officine (CNGPO) et l’assureur Allianz s’engagent à la gestion du risque et à la prévention des affections longue durée en proposant au grand public de dépister leurs risques cardiovasculaires dans les pharmacies.


Plus concrètement, le dépistage des risques cardiovasculaires à l’officine consiste en la mesure de cinq facteurs (cholestérolémie, glycémie, hypertension, indice de masse corporelle et tour de taille, tabagisme) chez des personnes à priori en bonne santé.

Ce dépistage est accompagné de la remise d’un coffret Santé qui comprend un carnet de dépistage personnalisé ainsi qu’un CD-rom d’1 heure d’éducation à la prévention et au maintien du capital santé. Ce nouvel acte pharmaceutique dont le prix conseillé* est de 18 euros se réalise en 20 minutes et permet d’obtenir des résultats immédiats.

Afin de pouvoir pratiquer cet acte pharmaceutique, les pharmaciens d’officine doivent au préalable signer une charte d’engagement et suivre une formation élaborée par un comité scientifique composé de médecins et de pharmaciens indépendants d’Allianz et des laboratoires. Les résultats obtenus seront compilés afin d’obtenir une évaluation médico-économique régulièrement mise à jour.

Comme l’explique Christine Nonnenmacher, directeur Santé Prévoyance Emprunteur et Dépendance d’Allianz France : « nous accompagnons les évolutions des métiers de l’assureur et du pharmacien pour favoriser la prévention, encourager les comportements responsables des français et faciliter l’accès à des soins et des services de qualité pour ses clients. Ce service innovant, permet une large sensibilisation. Il participe à la gestion du risque et à la prévention des affections longue durée. Il répond à une demande de nos assurés habitués à se rendre à l’officine pour des conseils ou le traitement de petites pathologies quotidiennes ».

Pour Pascal Louis, président du Collectif National des Groupements de Pharmaciens d’Officine : « l’intérêt de ce nouveau service pérenne est multiple. Pour le bénéficiaire, il permet un dépistage rapide avec ou sans rendez-vous chez un acteur de santé de proximité. Pour le pharmacien, c’est une possibilité d’élargir sa palette de services ainsi qu’une nouvelle source de rémunération dans une période où l’économie de l’officine est fragilisée. Pour notre profession dans son ensemble, c’est aussi un moyen de prouver notre efficience au regard des économies que ce service va engendrer au fil du temps. Nous envisageons d’ailleurs à moyen terme, de présenter nos remontées statistiques aux différentes ARS dans l’espoir d’une généralisation et d’une prise en charge

Rappelons que depuis juillet 2009, la loi Hôpital Patients Santé Territoire permet aux pharmaciens d’officine de mettre en place des campagnes de dépistage et de prévention à l’officine. Ce nouveau contexte est une opportunité qui permet à la fois de mieux positionner le pharmacien dans son rôle d’acteur de Santé et de proposer de nouveaux services correspondant aux attentes des pharmaciens, de leurs clients et des autorités de santé.

Il est vrai que la pharmacie d’officine dispose d’une place privilégiée dans le dépistage : acteurs de santé de proximité, disponibles sans rendez-vous, les pharmaciens côtoient quotidiennement près de qautre millions de personnes. Ils peuvent sensibiliser plus facilement une population a priori en bonne santé sans intervenir sur le territoire du médecin ou du laboratoire d’analyses médicales.

En Pratique :
La liste des officines qui proposent ce nouveau service est disponible à l’adresse suivante www.depistage-officine.com. Elle est actualisée quotidiennement.

*Allianz soutient cette démarche et prendra en charge, pour ses clients assurés en santé, ce nouvel acte de prévention.


Publié le Mercredi 19 Janvier 2011 dans la rubrique Santé | Lu 3662 fois