Sommaire
Senior Actu

Dépendance senior : le projet du gouvernement est « séduisant mais incohérent » (FO)

Lors de la deuxième conférence annuelle sur la dépendance, Philippe Bas, ministre délégué aux personnes âgées, s'est prononcé en faveur de la mise en place d'une « couverture complémentaire solidaire du risque dépendance ». Un projet « séduisant mais incohérent » selon Force ouvrière (FO).


Celle-ci aurait selon lui pour but de « contribuer au financement de la part laissée à la charge de la personne âgée ou de sa famille » et constituerait une nouvelle étape dans « la création d'une cinquième branche de la protection sociale », indique FO dans son communiqué.

Comment ne pas s'accorder sur le fait qu'il est urgent de relever le défi du financement de la dépendance, et qu'il est inconcevable dans notre société que le reste à charge pour les familles ou la personne âgée soit en moyenne aux alentours de 1500 euros, soit environ 50 % du coût totale de la dépendance et un montant bien au-delà de la retraite de la plupart des personnes âgées dépendantes, poursuit le syndicat.

Mais cependant, ajoute-t-il, nous nous devons de relever certaines incohérences dans les annonces ministérielles et rappeler nos revendications. Tout d'abord, si il est décidé d'instituer une cinquième branche de protection sociale, avec la CNSA à sa tête comme le préconise Philipe Bas, allons alors jusqu'au bout de la logique. La gestion de la dépendance et de ses prestations devra donc relever de la sécurité sociale, garante de l'égalité de traitement, et non des départements. La CNSA, tout comme les autres les caisses nationales, devra relever d'une gestion paritaire. .../...
Dépendance senior : le projet du gouvernement est « séduisant mais incohérent » (FO)

De plus, pour la confédération Force ouvrière, si un financement nouveau doit être mis en place, pour la prise en charge de la dépendance, il devra se faire sous la forme d'une cotisation solidaire. Ainsi cette cotisation permettrait de financer une nouvelle prestation spécifique qui ne laisserait pas perpétuer cette situation inacceptable qu'une prise en charge décente de la dépendance est inaccessible à beaucoup de personnes âgées.

"Nous resterons particulièrement vigilant à toutes les prochaines évolutions sur ce dossier, notamment au regard du très prochain rapport Gisserot", indique FO dans son communiqué.

Les personnes âgées dépendantes doivent pouvoir bénéficier des mêmes prestations, des mêmes conditions d'hébergement, ou de la même prise en charge à domicile sur l'ensemble du territoire, garantie que seule la Sécurité sociale peut aujourd'hui apporter.

Pour aller plus loin, lire aussi :
Risque dépendance : Philippe Bas pour une couverture complémentaire

Pétition de FO

Les services publics sont essentiels pour la cohésion sociale, économique et régionale de l'Europe. En France, ils sont un des piliers incontournables du modèle républicain. Ces services doivent être de grande qualité et accessibles à tou(te)s les citoyen(ne)s.

Jusqu'à présent, les privatisations ou les libéralisations (notamment dans les secteurs de l'Energie, La Poste, les Télécommunications, les Transports) ont prévalu au détriment du développement des services publics. Il est plus que temps de réorienter la construction européenne dans ce domaine en particulier !

Lire la suite


Publié le Lundi 12 Février 2007 dans la rubrique Social | Lu 5514 fois