Sommaire
Senior Actu

Découvrir la Croatie à bord d'un yacht avec Visiteurope (partie 3)

Le tour-opérateur Visiteurope.fr propose depuis le mois de mai dernier, un tout nouveau produit : la visite de la Croatie et de ses côtes à bord d’Il Mare, un somptueux yacht tout neuf de 48 mètres et vingt cabines qui vous permettra de découvrir durant huit jours, ce très beau pays méditerranéen. Entre visites culturelles, navigation et baignades, le tout pour un bon rapport qualité/prix.


Jour 4 : Split
Navigation pour Split, la capitale de la Dalmatie avec déjeuner à bord. Pendant le trajet, si la météo le permet, vous effectuerez un arrêt au large de l’île de Brac pour vous baigner (attention, l’eau est fraiche, voire froide jusqu’à mi-juin) ; n’hésitez pas à prendre avec vous masque et tuba car le bateau ne possède aucun équipement de loisir, dommage d’ailleurs.
 
L’arrivée à Split est prévue après le déjeuner, vers 15h. Faites fi des banlieues bétonnées et des zones industrielles que vous apercevez du navire en arrivant… Deuxième ville de Croatie par sa taille (près de 200.000 habitants), cette grande cité historique est le coeur de la Dalmatie centrale.
 
Elle est principalement connue pour le palais que Dioclétien se fit construire pour sa retraite. C'est ensuite une ville médiévale qui a cerné cet édifice encore très bien conservé et qui s'est développée tout autour. Ce qui fait que pendant des années et encore de nos jours, des habitants de Split habite littéralement dans ce palais antique (classé au patrimoine mondial de l’Unesco) ! Ne pas manquer le fameux péristyle et ses 24 colonnes ainsi que la Cathédrale et le mausolée de Dioclétien.

En fin d’après-midi, prenez l’apéritif sur le Trumbiceva Obala (Riva), vaste promenade sur le bord de mer qui démarre au niveau du palais de Dioclétien et qui s’étend sur quelques centaines de mètres (avec souvent des spectacles de danse locale le soir).
 
Vous pouvez également prendre une glace dans l’une des nombreuses échoppes, la plus réputée étant Bolbis dans Marmomontova Ulica, grande rue piétonne et commerçante de Split. La ville accueille aussi de nombreux marchés de fruits et légumes et de souvenirs (large choix mais plus cher qu’ailleurs, n’hésitez pas à négocier).
 
Pour le diner, vous n’aurez aucun mal à trouver un restaurant. La ville, très touristique, en regorge. Plats locaux ou pizza, le choix est vaste. En bord de mer ou dans l’une des nombreuses ruelles et places ombragées de Split.  

Jour 5 : Omis et Puscica
Après le départ de Split, la capitaine met le cap sur le petit village d’Omis. Ce dernier se trouve sur le continent. Une ruelle le traverse et vous mène à une rivière, la Cetina, qui se jette un peu plus loin dans l’Adriatique. Vous pouvez remonter la rivière sur quelques centaines de mètres (jusqu’au moulin de Radman) avec de beaux paysages de montagnes qui tombent en à-pic. Si vous préférez, vous pouvez empruntez un chemin de montagne qui vous mènera en 20 mn à la citadelle de Mirabella. A réserver aux bons grimpeurs toutefois, et avec des chaussures adéquates.
 
Après le départ d’Omis, le capitaine vous propose une « pause » baignade dans les eaux claires de l’Adriatique dans une petite crique de l’île de Brac. Ensuite, vous terminez la journée à Puscica, un petit village constitué de jolies maisons de couleur crème. L’endroit est ravissant, mais rien de spécial à faire. Peu de boutiques et à part l’église, rien à visiter, vous en faites le tour en 30 mn.
 
En revanche, c’est l’étape idéale pour vous offrir un souvenir en pierre blanche de Brac. Plusieurs petites échoppes proposent des vases, de bijoux, des horloges, des Christ, etc. Et les prix sont deux à trois fois moins chers qu’à Split ou Dubronik. La journée se termine par la soirée du capitaine. Pensez à prendre une tenue un peu plus habillée que pour les autres soirs. Traditionnellement sur un navire, on s’habille pour ce type de soirée ; attention, rien de grave si vous n’êtes pas sur votre « 31 » !   

Jour 6 : Korcula
Comme chaque jour à chaque nouvelle île ou ville, vous arrivez à Korcula (« petit Dubrovnik ») après le déjeuner en milieu ou fin d’après-midi. C'est exclusivement à pied que vous arpenterez cette petite ville médiévale très bien conservée, tranquille et très agréable à découvrir. Vous visiterez la Cathédrale Saint-Marc (1420), preuve de l'habileté des tailleurs de pierre et du talent des sculpteurs de l'époque. Vous remarquerez son somptueux portail flanqué de deux lions, oeuvre du milanais Bonino.
 
Ensuite, n’hésitez pas à déambuler dans les petites rues de la vieille ville de Korcula et remarquez son astucieux plan « en arêtes de poisson » conçu au XIIIème siècle. Mesdames, si vous aimez les colliers de turquoise, de lapis lazulli ou de corail, la rue principale regorge de petites bijouteries ! A noter que les habitants de l’île sont persuadés que Marco Polo est né à Korcula… D’où un musée et quelques boutiques dédiées au célèbre navigateur.
 
Comme un peu partout en Croatie, les petits restaurants ne manquent pas ! Là encore, vous pourrez diner en bord de mer ou à l’intérieur de la ville. A ramener des biscuits traditionnels (à base d’amandes ou de noix) de la pâtisserie Cukarin : klasun, amaret, marko polo et Cukarin. La boutique est située dans la partie sud de la vieille ville. 

Jour 7 : Dubrovnik
Navigation vers Dubrovnik dans la matinée puis dernier déjeuner à bord. Comme au départ, Il Mare s’amarre dans le port de Gruz, situé un peu à l’écart de la vieille ville. Le centre-ville de la « perle de l’Adriatique » est entièrement inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979. Dubrovnik est unique au monde.  
 
Vous entrez dans la ville par la porte Pile qui arrive directement dans le fameux Stradun, artère principale qui coupe la ville en deux parties. Tout le centre est piétonnier. Admirez les deux Fontaines d'Onofrio (1438 et 1441) puis visitez ensuite le couvent des Dominicains (1225) avec son cloître gothique aux baies trilobées préservant un paisible jardin d'orangers et de palmiers et son extraordinaire musée d'art sacré et tableaux de valeur dont le triptyque de Nikola Bozidarevic représentant Dubrovnik avant le grand séisme de 1667.
 
Continuez la visite avec le palais du Recteur, jadis le siège du gouvernement, aujourd'hui transformé en musée et enfin, avec la cathédrale sur la place Marin Drzic, rebâtie entre 1672 et 1713 sur les ruines d'une église romane. N’hésitez pas à faire le tour des remparts (compter une bonne heure – 1.940 mètres de long), ça vaut vraiment le détour !
 
S’il vous reste du temps, prenez le téléphérique qui vous mène tout en haut d’un promontoire d’où vous bénéficiez d’une vue fantastique sur la ville. Il vous faudra surement choisir entre le téléphérique et la visite de la ville… A notre avis, il vaut mieux faire l’impasse sur la vue et privilégier la découverte de Dubrovnik à pied. Il faut en effet plusieurs heures pour bien s’imprégner de l’atmosphère de cette belle cité médiévale qui a servi de décor pour le tournage de nombreux épisodes de Game of Thrown. 

​Conclusion

Cette croisière de huit jours est idéale pour se faire une première impression de la Croatie. Elle est parfaitement rythmée avec ses navigations le matin jusqu’au déjeuner, ses pauses pour la baignade (si le temps le permet ; sachez que l’eau reste froide en début de saison), ses visites guidées et son temps libre en fin d’après-midi qui s’enchaine par les diners qui sont à votre charge.
 
Sachez également que qu’une croisière sur un bateau de vingt cabines permet de profiter de la Croatie dans des conditions exceptionnelles. La vie sur le bateau est très agréable, il est suffisamment grand pour que les passagers ne soient pas les uns sur les autres. En revanche, gardez bien en tête que vous devrez prendre vos repas avec les autres voyageurs à la même table (généralement de huit personnes).
 
Là encore, ce n’est absolument pas un problème mais ne vous imaginez pas manger en tête à tête avec votre chéri(e) sur le bateau. Mais rien ne vous empêche de diner à deux le soir pour conserver un peu d’intimité. 

Côté tarif, comptez dans les 2.000 euros la semaine (mais il existe des promos en cours d'année). Ajouter bien évidemment le budget "diner" à votre charge et les petits cadeaux, consommations ou glaces que vous vous offrirez pendant le séjour. 

A emporter

Pensez à emporter suffisamment de linge pour les huit jours. En effet, il n’y a pas de blanchisserie à bord. Il convient donc de prévoir à l’avance les vêtements que vous porterez pendant toute la croisière. Sachez également que sur un bateau, même en été, certaines nuits peuvent être un peu fraiches, mettez dans votre valise un pull, une laine polaire et un coupe-vent.
 
Côté chaussures, optez pour des baskets ou des chaussures de marche ou de bateau. Mesdames, généralement sur un yacht, on évite les talons, d’une part car cela peut s’avérer instable en mer et puis cela abime les ponts en bois ! L’idéal est donc de choisir des modèles avec des semelles en gomme ou en caoutchouc (évitez le cuir qui glisse sur les surfaces mouillées).

​Le MV Il Mare en quelques mots

Bateau tout neuf avec 20 cabines extérieures spacieuses sur 4 ponts.
Dimensions : 48 m de longueur et 8,6 m de largeur

Cabines :
6 cabines type A+ : 2 cabines avec lit double sur le pont supérieur (14 m2) ; 2 cabines avec lit double sur le pont principal (18 m2) et 2 cabines avec lit double ou 2 lits simples (selon besoin) sur le pont principal (16 m2)
4 cabines type A- : 2 cabines avec lits doubles sur le pont principal (16 m2) ; 1 cabine avec lit double ou 2 lits simples (selon besoin) sur le pont principal (16 m2) et 1 cabine avec 2 lits simples sur le pont principal (18 m2)
10 cabines type B- : 2 cabines avec 1 lit double et 1 lit simple sur le pont inférieur (19 m2) ; 2 cabines avec 2 lits simples sur le pont inférieur (18 m2) ; 6 cabines avec lits doubles sur le pont inférieur (16 - 18 m2

Equipement des cabines : salle de douche privative, WC, sèche-cheveux, miroir et air conditionné. Certaines cabines disposent de fenêtres et/ou hublots ouvrables. 

Visiteurope.fr
Téléphone : 0800 0800 060



Publié le Vendredi 9 Juin 2017 dans la rubrique Tourisme et loisirs | Lu 622 fois