Sommaire
Senior Actu

Déclin cognitif : le café retarderait son évolution chez les hommes âgés

Selon une récente étude autrichienne parue dans le Journal Européen de la Nutrition Clinique, la consommation de trois tasses de café par jour retarderait le déclin cognitif chez les hommes âgés, indique un article publié sur le site dédié au café et à la santé Santecafenews.net


On connaissait les effets bénéfiques du café -psychostimulant le plus consommé au monde- sur le diabète, il semblerait maintenant qu’il soit également bon pour nos neurones. La caféine qu'il contient agit directement sur le système nerveux central et augmente les performances cognitives. Cependant, aucune donnée sur la relation entre consommation de café et déclin cognitif chez les sujets âgés n'était jusqu'à maintenant disponible.

Cette étude de cohorte prospective a suivi, pendant dix ans, 676 hommes âgés de 70 à 90 ans et issus de Finlande, Italie et Hollande. Leur consommation quotidienne de café a été estimée et de nombreuses informations (âge, niveau d'éducation, consommation d'alcool et de tabac) récoltées. .../...
Déclin cognitif : le café retarderait son évolution chez les hommes âgés

Les performances des sujets ont été évaluées tous les ans par le test MMSE (Mini Mental State Examination). Les résultats de cette étude montrent que les fonctions cognitives des consommateurs de café ont décliné de 1,2 points et celles des non consommateurs de 2,6 points. En outre, le plus petit déclin cognitif relevé a été celui des sujets consommant trois tasses par jour (4,3 fois plus faible que chez les non consommateurs). Ces effets pourraient être dus à l'action de la caféine.

En se fixant sur les récepteurs A2A de l'adénosine, elle stimule la sécrétion d'acétylcholine qui agit sur les fonctions mnésiques contrôlées par l'hippocampe. En outre, le café contient également du magnésium et des polyphénols, aux propriétés antioxydantes.

Alors un petit café, oui ! Mais avec modération pour les personnes présentant des troubles cardiaques.

Pour en savoir plus
• Van Gelder BM et al. “Coffee consumption is inversely associated with cognitive decline in ederly european men : the FINE study”. Journal Européen de la Nutrition Clinique


Publié le Mercredi 20 Décembre 2006 dans la rubrique Santé | Lu 2878 fois