Santé

De la vitamine E pour lutter contre Parkinson


Selon un article paru jeudi dernier dans la revue médicale The Lancet Neurology, la vitamine E pourrait bien être un élément de protection naturel efficace contre la maladie de Parkinson.


De la vitamine E pour lutter contre Parkinson
Les résultats obtenus à travers plusieurs études scientifiques, conduites de 1966 à 2005 pour déterminer si les vitamines C et E ainsi que le Béta-carotène pouvaient avoir un impact sur le développement de la maladie, ont démontré que la prise modérée de vitamine E en abaissait sensiblement le risque. Vitamine C et Béta-carotène ne semblant pas, pour leur part, avoir le moindre effet protecteur contre cette maladie neuro-dégérénative.

Les chercheurs qui ont analysé ces résultats estiment cependant que leurs conclusions doivent être confirmées par des recherches complémentaires pour être définitivement validées.

La maladie de Parkinson, tristement connue pour son irréversibilité, touche actuellement plusieurs millions de seniors à travers le monde.

La vitamine E est un antioxydant naturel qui protège les cellules. On la trouve entre autres dans les légumes verts et notamment dans les épinards.


Lu 4437 fois
Publié le Mardi 24 Mai 2005



Réagir à cet article :