Sommaire
Senior Actu

Dans le domaine scientifique, plus les chercheurs sont âgés plus ils sont créatifs…

Voici une étude américaine originale ! Réalisée par Benjamin Jones de l’Université Northwestern (Illinois), elle montre que d’une part, les scientifiques « nobelisés » sont de plus en plus âgés, et que d’autre part, plus ils sont vieux, plus ils sont imaginatifs et créatifs… De quoi faire réfléchir les DRH qui rechignent à embaucher les seniors !


Le fait est que les Prix Nobel de physique, chimie, économie, etc. sont rarement de jeunes et fringants jeunes hommes. Comme on peut le voir chaque année à Stockholm (Suède) lors de la remise du prestigieux prix, ce sont plutôt des messieurs qui ont souvent dépassé les cinquante/soixante ans…

Ainsi, selon cette récente étude, l’âge moyen des lauréats quand ils ont réalisé les travaux qui leur ont permis d’obtenir le Nobel ne cesse de croitre… Depuis les années 60, les scientifiques sont de plus en plus nombreux à avoir effectué leurs recherches après la quarantaine/cinquantaine… « Ces statistiques sont d'une certaine mesure une surprise, et font mentir la plupart les travaux de neurobiologie qui étudient les effets du vieillissement sur le cerveau » estiment les responsables de cette étude.

Deux raisons pourraient expliquer ce phénomène. Tout d’abord, les études scientifiques, de plus en plus pointues, sont de plus en plus longues… Ensuite, les prix Nobel concernent le plus souvent des recherches expérimentales (plutôt que théoriques). Certes, les jeunes chercheurs sont peut-être très créatifs, mais il semblerait que l’expérience des scientifiques plus âgés soit un avantage non négligeable, notamment au niveau de l’intuition, qui serait plus affutée avec l’expérience...


Publié le Jeudi 19 Janvier 2012 dans la rubrique Divers | Lu 1575 fois