Sommaire
Senior Actu

Dans l’Ontario, la police se mobilise pour contrer les abus envers les seniors

Dans le cadre de la Journée internationale de sensibilisation aux abus et à la maltraitance des aînés, qui a lieu tous les ans le 15 juin, l’Unité de protection des personnes âgées de la Police provinciale de l'Ontario (Canada) fait équipe avec des centaines d'organismes communautaires de cette province (centre-est du pays) pour endiguer ce fléau qui croit avec le vieillissement des populations.


Une recherche de Statistique Canada indique que 10 % des personnes âgées de plus de 65 ans sont victimes d'une ou de plusieurs formes d'abus. Cette étude montre également que les seniors répugnent, la plupart du temps, à déclarer ces crimes à la police ou aux fournisseurs de soins, dont l'intervention pourrait y mettre un terme.

En Ontario comme dans le reste du monde, l'abus des personnes âgées, comme la négligence dont elles sont victimes, sont des problèmes peu connus ou dont on ne parle pas. Malheureusement, aucun groupe ou pays au monde n'est à l'abri de ce problème coûteux qui foule aux pieds les principes de la santé publique et les droits humains.

Selon certaines enquêtes, les campagnes d'éducation publique telle que la Journée internationale de sensibilisation pour contrer les abus envers les personnes âgées sont essentielles pour que les citoyens sachent le prix que doit payer la société à cause de ces excès.

Actuellement, on estime que les aînés sont au nombre de 1,64 million en Ontario, ce qui représente 13 % de la population totale de la province. La Police provinciale s'est engagée à travailler en faveur de « collectivités sécuritaires... (et de) la sûreté pour l'Ontario » pour tous les citoyens, y compris les aînés, par l'intermédiaire de l'éducation du public, de la sensibilisation et de la prévention du crime. Pendant tout le mois de juin, qui est aussi le mois des personnes âgées, des membres de la Police provinciale offriront, en partenariat avec des organismes communautaires, des séances d'information sur les questions touchant les aînés ».

« La lutte aux abus visant les aînés est un défi collectif qui ne sera pas gagné rapidement par une seule personne ni au moyen d'une seule méthode. Elle exigera un effort collectif. Si vous connaissez une personne âgée qui pourrait être victime d'abus, vous pouvez faire part de vos soupçons, et ce, de façon anonyme ».

Appelez Echec au crime - "aînés", au 1 800 222-TIPS (8477). www.ontariocrimestoppers.com

Pour aller plus loin, lire aussi :
15 juin 2007 : Journée mondiale de la prise de conscience de la maltraitance des personnes âgées
Dans l’Ontario, la police se mobilise pour contrer les abus envers les seniors


Publié le Vendredi 15 Juin 2007 dans la rubrique Société | Lu 3170 fois