Sommaire
Senior Actu

Danemark – Les conséquences économiques de l'augmentation de l'espérance de vie


Le coût du vieillissement de la population danoise va contraindre le gouvernement à modifier ses projets économiques dans la prochaine décennie comme le rapportait The Copenhagen Post le 5 juillet.

Selon la Commission des Affaires sociales, l’allongement de l’espérance de vie à la naissance dépasse largement les prévisions faites en 2001 par le gouvernement qui pressentait une augmentation d’1,5 an pour les femmes d’ici 2040. Or selon la commission, cette hausse sera de 3,3 ans pour la génération née en 1975 et qui atteindra les 65 ans en 2040.

Jugées particulièrement optimistes par la Commission, les estimations de l’Etat devaient permettre de limiter l’augmentation des dépenses publiques à 0,5% et d’engendrer d’importants surplus budgétaires. Elles devront être remises à plus tard pour faire face au financement des retraites.

Comme le reconnaît Torben M. Andersen, président de la Commission et professeur à l’Université d’Århus, « le pays a besoin d’un nouveau projet orienté vers l’avenir qui prenne en compte l’augmentation de notre espérance de vie. »

L’avis du ministre des Finances, Thor Pedersen, est tout autre. Il ne prête pas grande attention à la mise en garde de la Commission qui, selon lui, n’est pas en mesure de donner des chiffres précis quant à l’évolution de la durée de vie.

Pourtant Peter Birch Sørensen, professeur à l’Université de Copenhague et président du Conseil Economique National, se dit favorable à la mise en place d’un système flexible de départ en retraite. Et d’ajouter : « cela résoudrait bien des problèmes sans pour autant susciter d’incroyables changements. »


Publié le Jeudi 22 Juillet 2004 dans la rubrique Divers | Lu 1567 fois