Sommaire
Senior Actu

DMLA sèche : de l’espoir avec les cellules souches

La FDA (autorités américaines du médicament) vient de donner l’autorisation à l’entreprise Advanced Cell Technology de réaliser un essai clinique sur des personnes âgées de traitement de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) à l’aide de cellules souches embryonnaires, indique une récent dépêche de l’AFP.


Cet essai clinique, qui devrait avoir lieu dans les prochains mois, va tenter de démontrer l'innocuité de ce nouveau traitement sur des seniors atteints de DMLA de forme sèche (une large majorité des cas), une maladie qui est l'une des principales cause de cécité chez les personnes âgées.

Des thérapies existent pour stopper l'évolution de la forme humide mais rien n'existe jusqu’à présent pour lutter contre la forme sèche qui affecte la vie et le quotidien de milliers de personnes âgées.

La société Advanced Cell Technology espère aussi obtenir l’aval des autorités européennes pour mener également en Europe des essais cliniques.

La DMLA toucherait en France, près d’un million de personnes et serait responsable de 3.000 nouveaux cas de cécité légale par an (acuité visuelle inférieure à 1/10). Elle peut apparaître à partir de 50 ans, et sa fréquence augmente avec l’âge, en particulier au-delà de 80 ans. Avec l’allongement de l’espérance de vie, le nombre de cas devrait donc doubler d’ici vingt à trente ans.

Les deux types de DMLA

La forme sèche (atrophique)
Forme la plus fréquente, elle représente deux-tiers des DMLA. Les troubles de la vision sont variables au début, puis progressent au fil des années jusqu’à la perte de la vision centrale au bout d’environ 5 à 10 ans chez certains patients (scotome).

La forme humide (exsudative ou néovasculaire)
Des petits vaisseaux (néovaisseaux choroïdiens) se forment anormalement sous la macula. La vue (généralement d’un œil) peut baisser assez rapidement. Sans prise en charge, l’évolution peut être très rapide faisant perdre la vision centrale en quelques semaines ou années. La vision périphérique reste habituellement intacte.

Rappelons qu’en ce début d'année, l’association Retina France offre à tous un livret DMLA avec grille d'Amsler pour tester sa vue et donnera aussi la possibilité à celles et ceux qui ne sont pas véhiculés d'avoir accès au service gratuit « Les guides Retina » pour se rendre chez son ophtalmologiste.

Association Retina France
www.retina.fr ou numéro azur (prix d'un appel local) : 0 810 30 20 50


Publié le Jeudi 6 Janvier 2011 dans la rubrique Santé | Lu 4445 fois